Michael Czerny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Michael Czerny
280px
Biographie
Naissance (73 ans)
à Brno (République tchèque)

Nationalité canadienne

Ordre religieux Compagnie de Jésus
Ordination sacerdotale
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal

par le pape François
Titre cardinalice Cardinal-diacre de S. Michele Arcangelo
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par le pape François
Dernier titre ou fonction Sous-secrétaire du dicastère pour le service du développement humain intégral
Archevêque titulaire de Beneventum
Sous-secrétaire de la Section des migrants et des réfugiés du dicastère pour le service du développement humain intégral
Depuis le

Blason
(it) Notice sur www.vatican.va
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Michael F. Czerny S.J., né le 18 juillet 1946 à Brno, en Tchécoslovaquie, est un cardinal canadien, membre des Jésuites, dont le travail en Amérique latine, en Afrique et à Rome a promu la justice sociale. Nommé sous-secrétaire de la Section des migrants et des réfugiés du dicastère pour le service du développement humain intégral en 2017, il est créé cardinal le 5 octobre 2019, après avoir été ordonné archevêque la veille seulement.

Biographie[modifier | modifier le code]

Originaire de Tchécoslovaquie, Michael Czerny, né le 18 juilet 1946, émigre au Canada ou il grandit[1],[2] et obtient son diplôme de fin d'études secondaires au lycée Loyola de Montréal en 1963. Il rejoint ensuite l'ordre des jésuites.

Le 9 juin 1973, il fut ordonné prêtre pour la province des jésuites du Canada[1]. Il a obtenu son doctorat en études interdisciplinaires de l'Université de Chicago en 1978[1].

En 1979, il a fondé le Forum jésuite pour la foi et la justice sociales à Toronto, dont il a été directeur jusqu'en 1989[1]. Il est ensuite envoyé au Salvador à la suite de l'assassinat en 1989 de jésuites de ce pays[2]. Il y devient en 1991 le vice-recteur de l'Université d'Amérique centrale à San Salvador et directeur de son Institut des droits de l'homme[1].

De 1992 à 2002, Michael Czerny a été membre du secrétariat à la justice sociale et à l'écologie de la curie générale des jésuites à Rome[1].

Il part ensuite pour l'Afrique, où il fonde le réseau jésuite africain sur le sida (AJAN, l'African Jesuit AIDS Network)[1].

De 2005 à 2010, il a enseigné au Hekima University College de Nairobi.

En 2009, il participe au synode des évêques sur l'Afrique[1]. Il fait valoir que les préservatifs sont inefficaces pour prévenir la propagation du VIH dans la population générale africaine, malgré leur succès « hors de l'Afrique et parmi des sous-groupes identifiables (par exemple, les prostituées, les homosexuels) ».

De 2010 à 2016, il a travaillé au conseil pontifical « Justice et paix » en tant que consultant auprès du cardinal Peter Turkson[1].

Le 14 décembre 2016, le pape François l'a nommé sous-secrétaire de la section des migrants et des réfugiés du dicastère pour le service du développement humain intégral, à compter du 1er janvier 2017[1]. Il a déclaré que la migration était « l'un des plus importants et des plus urgents phénomènes humains de notre époque », ajoutant : « Il n’y a guère d’endroit sur la planète qui ne soit pas touché par ce phénomène ».

En octobre 2018, le pape François l'a nommé membre votant du synode des évêques sur la jeunesse, la foi et le discernement vocationnel. Il indique que la rhétorique utilisée pour décrire la migration et les mouvements de réfugiés était trompeuse. Il a déclaré : « Ce n'est pas une crise. C'est une série de mauvaise gestion, de mauvaises politiques et de manipulations égoïstes. Les chiffres dont nous parlons, même sur une échelle globale, ne sont pas bons du tout ».

Le 4 mai 2019, le pape François l'a choisi comme l'un des deux secrétaires spéciaux du synode des évêques d'octobre 2019 pour la région pan-amazonienne.

Il est créé cardinal lors du consistoire du 5 octobre 2019[2], au cours duquel il fait sensation en arborant une croix pectorale en bois, issue d'une embarcation de migrants de Lampedusa.

La veille, soit le 4 octobre, le pape François l'avait consacré archevêque titulaire de Beneventum (à ne pas confondre avec l'archidiocèse de Bénévent).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]