Michał Cichocki

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Michał Cichocki
Naissance
Varsovie (Pologne)
Décès (à 57 ans)
Varsovie (Pologne)
Origine Drapeau de la Pologne Pologne
Arme Artillerie
Grade Général de brigade
Distinctions Ordre militaire de Virtuti Militari
Officier de la Légion d'honneur
Ordre de Saint-Vladimir
Ordre de Sainte-Anne
Ordre de Saint-Stanislas

Michał Mikołaj Cichocki (né en septembre 1770 à Varsovie - mort le 5 mai 1828 idem) est un général de brigade de Duché de Varsovie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Cichocki est le fils naturel du roi Stanislas II et de Magdalena Agnieszka Lubomirska (Sapieżyna). Il termine ses études au corps des cadets, en 1785, il entre dans l'artillerie. Il participe à la guerre russo-polonaise de 1792 pendant laquelle il est promu au grade de capitaine. Lors de l'insurrection de Kościuszko, il devient officier à l'état-major du général Mokronowski. À partir de 1806, il travaille au ministère de la Guerre du Duché de Varsovie. En 1809, il devient commandant de la place à Lublin, puis prend la tête du 9e régiment d'infanterie. Il se bat durant la campagne d’Espagne. Dès son retour, Cichocki prend part à la campagne de Russie. Il protège avec son régiment la traversée de la Bérézina, il y est blessé le 28 novembre 1812. En 1813, il défend la forteresse de Spandau.

Le 18 juin 1813, il est nommé colonel au 4e régiment d'infanterie[1], le 16 octobre 1813, il est blessé à la bataille de Leipzig[1]. Il se voit remplacer par le commandant Ignacy Dobrogoyski[2]. Cichocki est promus au grade de général. Après les Guerres napoléoniennes il revient en Pologne. En 1815, il prend le commandement de la 3e brigade d'infanterie. Michał Cichocki meurt subitement le 5 mai 1828.

Décorations[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (pl) H. P Kosk Generalicja polska volume 1, édition: Oficyna Wydawnicza Ajaks Pruszków 1998
  • (pl) Stanisław Kirkor Pod sztandarami Napoleona, édition: Ofcyna poetów i malarzy, Londres 1982
  • (pl) Andrzej Ziółkowski Polskie formacje wojskowe epoki napoleońskiej w malarstwie Jana Chełmińskiego, wyd. Fundacja Pułku 4-go piechoty Księstwa Warszawskiego, Rogów 2008.
  • Acte de décès, paroisse St. Jean à Varsovie, nr 288, de l'année 1828.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f za S. Kirkorem, "Pod Sztandarami...",str. 101
  2. za A. Ziółkowski, "Polskie formacje wojskowe...",str. 77
  3. Zbigniew Dunin-Wilczyński, Order Św. Stanisława, Warszawa 2006 s. 221.

Liens externes[modifier | modifier le code]