Michał Antoni Sapieha

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Michał Antoni Sapieha
Michał Antoni Sapieha. Міхал Антоні Сапега (XVIII).jpg
Fonctions
Voïvode de Podlachie (d)
-
Q66201174
Q66200786
Q66201078
Q66201151
Q66201148
Staroste de Wolkow (d)
Vice-chancelier de Lituanie (d)
Staroste de Mstsislaw (d)
Marszałek Trybunału Głównego Wielkiego Księstwa Litewskiego (d)
Deputy to the Sejm of the First Polish Republic (d)
Q3917692
Q66201134
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 49 ans)
SlonimVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Famille
Père
Mère
Marie Christine de Béthune (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Conjoints
Katarzyna Agnieszka Sapieha
Tekla Róża Radziwiłł (en) (de à )
Aleksandra Ogińska (d) (de à )Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Distinction
Q65808776 ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Herb Sapiehów.PNG
blason
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Michał Sapieha.

Michał Antoni Sapieha, né le à Königsberg (Prusse), mort le à Slonim, prince de la famille Sapieha, staroste de Mstsislaw, maître de chasse de Lituanie (1739), voïvode de Podlachie (1746), vice-chancelier de Lituanie (1752).

Biographie[modifier | modifier le code]

Michał Antoni Sapieha est le fils d'Aleksander Paweł Sapieha et de Marie-Christine de Béthune.

Il passe les premières années de sa vie à Königsberg, capitale du Royaume de Prusse (actuellement Kaliningrad), où demeure une grande partie de la famille Sapieha. Il se rend en Pologne pour la première fois en 1716, revenant à Königsberg pour une période d'étude en 1724-1725.

Il commence sa carrière politique en 1730. En 1732, il est envoyé à la Diète, mais n'assiste pas à l'élection de 1733, étant retenue par son propre mariage. Les liens familiaux avec les partisans de Stanislas Leszczynski ont entraînent l'emprisonnement des jeunes époux à Riga. En août 1734, grâce à l'intervention de Michał Serwacy Wiśniowiecki, ils sont graciés par Auguste III, le nouveau roi de Pologne.

En mai 1739, il est nommé maître de chasse du grand-duché de Lituanie. En 1740, il défend les intérêts de ses neveux Aleksander et Michałl et s'implique dans les différends qui opposent les Sapieha aux membres de la famille Radziwiłł. En 1743, il est nommé maréchal du Tribunal de Lituanie (pl) et reçoit l'ordre de l'Aigle blanc en 1744. En 1746, il est nommé voïvode de Podlachie

À partir de 1749, il travaille en étroite collaboration avec la Familia, étant son représentant à la Cour de Lituanie. Grâce au soutien de son beau-père, Michał Czartoryski il est nommé vice-chancelier de Lituanie. Alors que la situation se dégrade en Lituanie et que débute la guerre de Sept Ans, il décide de rompre avec la Familia et prend son indépendance politique. Au début de 1757, il est nommé staroste de Mstsislaw.

Victime de la tuberculose, il décède le à Slonim.

Mariages[modifier | modifier le code]

Le 29 juin 1733, Michał Sapieha épouse Katarzyna Agnieszka Sapieha (1718-1779), fille de Jan Kazimierz Sapieha et de Ludwika Opalińska. Le mariage, qui a été conclu sans la dispense nécessaire pour un mariage entre cousins, est annulé en septembre 1743.

Il épouse ensuite Tekla Róża Radziwiłł (1703-1747), fille de fille de Karol Stanisław Radziwiłł et de Anna Katarzyna Sanguszko (en). Elle décède deux ans plus tard.

En 1748 il épouse enfin Józefa Aleksandra Czartoryska (pl) (1730-1798), fille de Fryderyk Michał Czartoryski et de Eleonora Monika Waldstein.

Ascendance[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]