Michaël de Saint-Cheron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Michaël de Saint-Cheron (Michaël Brunnin Guyard de Saint-Chéron, nom usuel) (né à Paris le 16 juin 1955) est philosophe des religions et écrivain, il travaille notamment sur les rapports entre philosophie et littérature.

Éléments biographiques[modifier | modifier le code]

Michaël de Saint-Cheron est philosophe des religions et chercheur en littérature de la modernité, membre associé d'HISTARA/EPHE[1] (section histoire de l'art, des représentations, des pratiques et des cultures administratives de l'Ecole Pratique des Hautes Etudes). Auteur de 30 livres, il a aussi dirigé un certain nombre d'actes de colloques. Spécialiste notamment des philosophes Emmanuel Levinas, Paul Ricœur, Franz Rosenzweig, il a beaucoup travaillé sur André Malraux. Il est en France le spécialiste reconnu de l'œuvre d'Elie Wiesel, auteur de sept livres avec et sur lui. Diplômé de l'Institut national des langues et civilisations orientales (INALCO, Langues O'), il fut professeur invité à l'Institut Universitaire d'Études Juives Elie Wiesel, Paris (2006-2009) et dirigea en 2013 un séminaire judaïsme-hindouisme à l'Institut européen Rachi de Troyes. En juin 2015, il est chargé d'un séminaire intitulé "De la modernité à la postmodernité dans la littérature française" à l'invitation de l'Institut national de la Recherche de Taïwan. Depuis 2006, il donne de nombreuses conférences et des cours d'une part sur la philosophie éthique, et, d'autre part, sur les travaux de pensée éthique de Levinas mais également sur l'herméneutique du témoignage et la philosophie de la mémoire, de l'oubli et de la réconciliation chez Ricœur. Il a été nommé Ambassadeur de la paix par le Cercle universel des ambassadeurs de la paix (Ambassade de la paix, Genève). Il collabore depuis cinq ans à La Règle du Jeu et depuis 2014 est chroniqueur régulier du Huffington Post.

Ancien président des Amitiés internationales André Malraux, il est membre de plusieurs commissions du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) dont la commission pour les relations avec les Églises chrétiennes et celle avec les ONG. Il est par ailleurs Chargé d'études documentaires principal, chargé de la valorisation du patrimoine, à la Conservation régionale des Monuments historiques d'Ile de France (DRAC). Nommé le 1er janvier 2015, chevalier de la Légion d'Honneur.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]