Michèle Fournier-Armand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le Vaucluse image illustrant une femme politique image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant le Vaucluse et une femme politique française.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Michèle Fournier-Armand
Image illustrative de l'article Michèle Fournier-Armand
Fonctions
Députée de la 1re circonscription de Vaucluse
En fonction depuis le
(4 ans 9 mois et 6 jours)
Élection
Prédécesseur Marie-Josée Roig
Conseillère générale de Vaucluse
Élu dans le canton d'Avignon-Sud

(17 ans et 6 jours)
Prédécesseur René Dubois (UDF)
Successeur redécoupage cantonal
Biographie
Date de naissance (70 ans)
Lieu de naissance Avignon (Vaucluse)
Nationalité Française
Parti politique PS

Michèle Fournier-Armand, née le à Avignon (Vaucluse), est une femme politique française. Elle est élue députée lors des législatives de 2012 dans la 1re circonscription de Vaucluse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Conseillère municipale PS d'Avignon de 1989 à 1995, elle préside l'Office hlm de la Ville.

Elle est la première femme à être élue au Conseil général de Vaucluse depuis l'élection de ses membres en 1833 (vice-présidente du département jusqu'en 2015), mais seulement la troisième à être élue consécutivement députée dans la 1re circonscription (après Marie-Josée Roig 1993-1997 et 2002-2012 et Élisabeth Guigou 1997-2002) depuis 1993.

Candidate malheureuse du PS aux élections municipales d'Avignon en mars 2008, elle échoue de 600 voix à ravir la ville à l'UMP, ce que fera, avec son soutien, la socialiste Cécile Helle en 2014.

Elle est également présidente de l'office HLM départemental Mistral Habitat de 2001 à 2015.

En conformité avec la loi contre le cumul des mandats des parlementaires qu'elle a voté et qui entrera en vigueur en 2017, elle renonce à se présenter aux élections municipales de 2014 et soutient la candidature de la socialiste Cécile Helle. Après 3 mandats de conseillère générale du canton d'Avignon-Sud , elle décide de ne pas se présenter aux élections départementales de 2015 (Canton Avignon 1). En 2016, elle annonce qu'elle ne se représentera pas aux élections législatives de 2017.

En février 2017, la presse révèle qu'une enquête a été ouverte au sujet d'une salariée qui aurait été collaboratrice parlementaire de Michèle Fournier-Armand malgré son arrêt maladie depuis deux ans[1].

Détail des fonctions et des mandats[modifier | modifier le code]

Mandats locaux
Mandat parlementaire

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]