Michèle Cointet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une historienne image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant une historienne française.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Michèle Cointet
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Activités
Autres informations
Domaine

Michèle Cointet, née Labrousse, est une historienne française, spécialiste de l'histoire de la France pendant la Seconde Guerre mondiale.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née à Poitiers, elle est agrégée d'histoire et docteur ès lettres. Elle était professeur d'histoire contemporaine à l'université de Tours. Elle est spécialiste du régime de Vichy. Elle a obtenu le prix François-Millepierres pour son ouvrage L'Église sous Vichy 1940-1945[1]. Elle a obtenu le prix Jacques-Chabannes de l’Association des écrivains combattants pour sa Nouvelle Histoire de Vichy.

Elle est l'épouse de l'historien Jean-Paul Cointet.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Vichy et le fascisme : les hommes, les structures et les pouvoirs, éditions Complexe, coll. « Questions au XXe siècle » no 2, Bruxelles, 1987, 267 p., (ISBN 2-87027-212-X) (notice BnF no FRBNF36631076). — Réimpression à l'identique, en 1991, dans la même collection chez le même éditeur, avec la même référence ISBN (notice BnF no FRBNF37377301).
  • Histoire culturelle de la France : 1918-1958.
    • Première édition : éditions SEDES, coll. « Regards sur l'histoire » no 65, série « Histoire contemporaine », Paris, 1988, 287 p. (ISBN 2-7181-3850-5) (notice BnF no FRBNF34963117).
    • Deuxième édition, revue et corrigée : même collection, même éditeur, même pagination, avec un sous-titre erroné — « 1918-1959 » — et un code ISBN erroné (notice BnF no FRBNF35556560).
  • Le Conseil national de Vichy : vie politique et réforme de l'État en régime autoritaire, 1940-1944, éditions Aux amateurs de livres, Paris, 1989, 483 p. (ISBN 2-87841-000-9) (notice BnF no FRBNF35066559). — Cet ouvrage est constitué du texte remanié d'une thèse d'État en lettres, soutenue en 1984 devant l'Université Paris X.
  • De Gaulle et l'Algérie française : 1958-1962, éditions Perrin, Paris, 1995, 315 p. (ISBN 2-262-00077-8) (notice BnF no FRBNF35800838) ; réédition Tempus 2012.
  • Collectif, Dictionnaire historique de la France sous L'Occupation (sous la direction de Michèle et Jean-Paul Cointet), éditions Tallandier, Paris, 2000, 732 p. (ISBN 2-235-02234-0) (notice BnF no FRBNF37101490).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Discours sur les prix littéraires par Pierre Moinot à l'Académie française, décembre 1999.
  2. « Livre d'histoire : Michèle Cointet lauréate », sur Ouest-France,‎ (consulté le 28 février 2016).