Michèle Bitton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bitton.

Michèle Bitton, née le 30 juin 1947[1], est une sociologue française contemporaine.

Docteur en sociologie depuis 1988[2], elle a écrit plusieurs ouvrages sur les femmes parmi lesquels un livre dédié aux contributions et apports des femmes juives aux champs de savoirs depuis le XIXe siècle. Elle s'intéresse aussi aux dimensions sociologiques de la personne juive.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Le Mythe juif de Lilith : de la féminité démoniaque au féminisme, S.l. s.n., 1988.
  • Présences féminines juives en France : XIXe – XXe siècles : cent itinéraires, 2M éditions, 2002, 276 p. (ISBN 2-9518871-0-8)
  • Femmes, familles, filiations : société et histoire, ouvrage collectif, textes réunis et édités par Marcel Bernos et Michèle Bitton en hommage à Yvonne Knibiehler, préf. de Maurice Agulhon, Publications de l'Université de Provence, Coll. Collection Le Temps de l'histoire, 2004, 300 p.
  • Être juif en France aujourd'hui, Michèle Bitton, Lionel Panafit, préf. Bruno Étienne, Paris, Hachette, 1996, 241 p.
  • Lilly Scherr : une historienne juive insoumise : sa vie, ses œuvres, sa bibliothèque à Marseille, coécrit avec Michèle Hassoun, Marseille, BJM éditions, 2005, 291 p.
  • Lilith, la femme du diable, Larousse, coll. Dieux Mythes Et Heros, 2010 (ISBN 2035847982)

Sources, notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]