Michèle Béguin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Michèle Béguin
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 71 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Directeur de thèse
Fernand Joly (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinction

Michèle Béguin, née Michèle Sachet le à Hué (Viêt Nam) et décédée le à Paris (France) est une cartographe et universitaire française. Elle est notamment connue pour sa participation à la formation des cartographes en France à travers la direction du DESS de cartographie thématique de l’université Paris 1 et par la co-écriture de La Représentation des données géographiques avec Denise Pumain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Michèle Sachet naît le à Hué[1]. En elle est diplômée de l'École supérieure de cartographie géographique de l'Université Paris 1[2]. Passeuse de savoirs, elle y dispense ses premiers cours dès 1972.

Inspirée par Aimé Perpillou, elle soutient en sa thèse sur la thématique des méthodes et de la question de l'échelle dans la cartographie des sols, sous la direction de Fernand Joly[1].

D'abord assistante, elle devient maîtresse de conférence à l'université Paris 1 en 1994[3][4].

Carrière universitaire[modifier | modifier le code]

En elle fonde avec Daniel Noin le DESS de cartographie thématique de l'Université Paris I, alors principale formation de cartographie et de SIG en France avec l'ENSG. Très investie dans la formation des élèves, elle enseigne et dirige la formation durant toute sa carrière, formant près de 500 personnes au métier de cartographe[5][1]. Elle porte une attention particulière au respect de la sémiologie graphique de Jacques Bertin, à la bonne représentation des données géographiques et au rendu de la carte, afin que cette dernière soit claire et lisible[3],[1]. Cartographe d’importance, elle participe à la réalisation de nombreux atlas et est préfacière d'ouvrages de référence en cartographie[1].

En elle publie avec Denise Pumain La Représentation des données géographiques qui connaît quatre éditions successives jusqu'en [6]. Synthèse théorique et pratique sur la représentation cartographique et l'analyse spatiale, l'ouvrage devient une référence pour le public universitaire ainsi que pour la préparation au concours d'entrée du Master Carthagéo (nouveau nom du DESS)[7],[8].

Principaux ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Michèle Béguin et Denise Pumain, La représentation des données géographiques, Armand Colin (ISBN 2200617828).
  • Atlas de la France rurale, agricole et forestière, .

Distinction[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f Françoise De Blomac, « La carte perd une légende », sur DécryptaGéo, l'information géographique, (consulté le )
  2. « SIG-France.org : Liste des formations SIG », sur sigfrance.free.fr (consulté le )
  3. a et b Michèle Béguin, « Tendances diverses de la représentation cartographique », Annales de géographie, vol. 90, no 501,‎ , p. 513–534 (DOI 10.3406/geo.1981.20038, lire en ligne, consulté le )
  4. « Michèle Béguin (1942-2014) », sur data.bnf.fr (consulté le )
  5. Michèle Béguin, « Cinquante ans d’enseignement de la cartographie à l’université », Mappemonde,‎ (lire en ligne)
  6. « Catalogue SUDOC », sur www.sudoc.abes.fr (consulté le )
  7. « Michèle Béguin/Denise Pumain - La représentation des données géographiques. Statistique et cartographie, 1994 », L'Information Géographique, vol. 59, no 3,‎ , p. 132–132 (lire en ligne, consulté le )
  8. « Michèle Béguin et Denise Pumain : La représentation des données géographiques ; statistique et cartographie. », Revue de Géographie Alpine, vol. 83, no 1,‎ , p. 139–139 (lire en ligne, consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]