Miao chuanqiandian

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Miao chuanqiandian
Pays Chine
Région Guizhou, Guangxi, Sichuan, Yunnan
Nombre de locuteurs 1 400 000 (en 1995)[1]
Écriture Pahawh Hmong, nyiakeng puachue hmong (en) et alphabet latin
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-2 hmn[2]
ISO 639-3 cqd
IETF cqd

Le miao chuanqiandian (du chinois : 苗语川黔滇次方言 ; pinyin : Miáoyǔ chuānqiándiān cìfāngyán ; litt. « dialecte Miao du Sichuan-Guizhou-Yunnan »[3]) est une langue hmong-mien parlée dans l'Ouest du Guizhou, l'Ouest du Guangxi, le Sud du Sichuan et le Yunnan, en Chine, par environ 1 400 000 Hmong.

Classification interne[modifier | modifier le code]

Dans la classification chinoise établie par les linguistes Wang, Mao, Meng et Zheng, le chuanqiandian (en chinois 川黔滇苗, Chuānqiándiān Miáo, « Miao du Sichuan-Guizhou-Yunnan »), ou hmong occidental, est un des trois dialectes du hmong, au sein de la famille des langues hmong-mien[4]. En Chine les locuteurs du chuanqiandian font partie de la nationalité miao.

Écriture et langue standard[modifier | modifier le code]

Le chuanqiandian est une langue écrite. En 1957, les autorités chinoises on développé une écriture basée sur l'alphabet latin. Le parler de Dananshan (大南山寨), sur le territoire de la ville de Bijie (毕节), dans le Guizhou, a été choisi pour développer la langue standard[5]. Plutôt que de recourir à des signes spéciaux, le miao chuanqiandian, comme d'autres langues minoritaires du Sud-Est de la Chine, utilise des digraphes et des trigraphes pour noter les sons particuliers de la langue. Les tons sont indiqués par une consonne à la fin des mots.

Phonologie[modifier | modifier le code]

Les tableaux présentent les phonèmes vocaliques [6] et consonantiques[7] du chuanqiandian de Dananshan.

Voyelles[modifier | modifier le code]

Antérieure Centrale Postérieure
Fermée i [i] u [u]
Moyenne e [e] o [o]
Ouverte ɒ [ɒ] a [ɑ]

Diphtongues[modifier | modifier le code]

Les diphtongues du chuanqiandian de Dananshan, sont [ɑu], [ei], [eu] ([ɛɯ]), [ou] ([əu]), [iu], [ue], [uɑ] ([ɒ]). S'y ajoutent les triphtongues [uei], [uɑi], [iɑu]. Les autres rimes se terminent par les consonnes [n] et [ŋ][6].

Consonnes[modifier | modifier le code]

Bilabiales Alvéolaires Rétrofl. Alv.-pal. Dorsales
Centrales Latérales Vélaires Uvulaires
Occlusives Sourde p [p] t [t] ʈ [ʈ ] k [k] q [q]
Aspirées ph [pʰ] th [tʰ] ʈh [ʈʰ] kh [kʰ] qh [qʰ]
mp [m͡p] nt [n͡t] [n͡ʈ ] ŋk [ŋ͡k] nq [ɴ͡q]
Aspirées mph [m͡pʰ] nth [n͡tʰ] nʈh [n͡ʈʰ] ŋkh [ŋ͡kʰ] nqh [ɴ͡qʰ]
pl [p͡l] tl̥ [t͡l̥]
Aspirées phl [pʰ͡l] tl̥h [t͡l̥ʰ]
mpl [m͡pl]
Fricatives sourdes f [f] s [s] ʂ [ʂ] ɕ [ɕ] h [ x]
Sonore v [v] ʐ [ʐ] ʑ [ʑ]
Affriquées Sourdes ts [t͡s] [t͡ɕ]
Aspirées tsh [t͡sʰ] tɕh [t͡ɕʰ]
Prénasal. nts [n͡t͡s] ntʂ [ɳ͡t͡ʂ] ntɕ [n͡t͡ɕ]
ntsh [n͡t͡sʰ] ntʂh [ɳ͡t͡ʂʰ] ntɕh [n͡t͡ɕʰ]
Liquides l [l]
Dévoisées []
Nasales Sonores m [m] n [n] ɲ [ ɲ] ŋ [ŋ]
Dévoisées [] [] ɲ̥ [ ɲ̥]
Semi-voyelles w [w]

Tons[modifier | modifier le code]

Le miao chuanqiandian est une langues à tons qui possède huit tons[8].

Ton Valeur Exemple[9] Transcription Traduction
1 43 tɕhe43 qeb balayer
2 31 31 muax avoir, posséder
3 55 xɑŋ55 hangd vallée
4 21 ɴqɑu21 nghaol avaler, dévorer
5 44 ntshi44 ncit chuchoter à l'oreille
6 13 no13 nos demander, se renseigner
7 33 ȵtɕo33 nqok trembler, frissonner, frémir
8 24 wei4324 weib daf[10] grandiose

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Selon la base de données Ethnologue.
  2. Code des langues hmong.
  3. /chuān fait référence à une appellation alternative du Sichuan, /qián fait référence à une appellation alternative du Guizhou, /diān fait référence à une appellation alternative du Yunnan.
  4. Classification dans Niederer 1998, p. 51.
  5. Wang 1992, p. 170.
  6. a et b Wang 1992, p. 172.
  7. Wang 1992, p. 170-171.
  8. Wang 1992, p. 173.
  9. Wang 1992, pp. 170-173.
  10. Emprunt au chinois 伟大, wěidà.

Sources[modifier | modifier le code]

  • (zh) Wang Deguang, 1992, 川黔滇苗语文 - Chuānqiándiān Miáo yǔwén, dans 中国少数民族文字 - Zhōngguó shàoshù mínzú wénzì, pp. 170-174, Pékin, Zhōngguó zàngxué chūbǎnshè (ISBN 7-80057-082-7)
  • (fr) Barbara Niederer, 1998, Les langues Hmong-Mjen (Miáo-Yáo). Phonologie historique, Lincom Studies in Asian Linguistics 07, Munich, Lincom Europa (ISBN 3 89586 211 8)

Liens externes[modifier | modifier le code]