Mezzenile

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mezzenile
Vue depuis le monte Crestà
Vue depuis le monte Crestà
Nom francoprovençal Misinì
Nom piémontais Mesnil
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région du Piémont Piémont 
Ville métropolitaine Citta metropolitana di Torino - Stemma.svg Turin 
Maire Roberto Grappolo
2014-
Code postal 10070
Code ISTAT 001152
Code cadastral F182
Préfixe tel. 0123
Démographie
Gentilé mezzenilesi
Population 800 hab. (31-12-2014[1])
Densité 29 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 18′ nord, 7° 24′ est
Superficie 2 800 ha = 28 km2
Divers
Saint patron San Martino
Fête patronale 11 novembre
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Piémont

Voir sur la carte administrative du Piémont
City locator 14.svg
Mezzenile

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Mezzenile

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Mezzenile

Mezzenile, en français Mesnil, est une commune italienne de la ville métropolitaine de Turin dans la région Piémont en Italie.


Géographie[modifier | modifier le code]

Mezzenile est située dans les vallées de Lanzo. Le chef-lieu est située sur la droite de la rivière Stura di Lanzo, et le territoire communal part du fond de la vallée jusqu'à la crête qui sépare la vallée principale de la Stura de la vallée de Viù (it).

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville de Mezzenile s'étendait autrefois vers le nord, y compris le village de Pessinetto.

Le 14 avril 1577, elle a été rattachée au territoire, Filippo I d'Este (it).

En 1724, elle fut accordée au sénateur Guglielmo Beltramo di Monasterolo. Après la mort de ce dernier en 1791, sans avoir eu d'héritiers, sa vente la fît passer en 1793 à Michele Antonio Francesetti, comte de Hautecourt, après paiement d'une somme de 14 000 lires.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • l'église paroissiale Saint Martin: elle fut consacrée en 1868 mais le bâtiment est beaucoup plus ancien et le clocher conserve encore quelques structures datant de l'époque romane.
  • L'écomusée des chiodaioli: situé dans la frazione de Forneri, il rappelle l'une des principales activités économiques autrefois présente sur le territoire municipal.
  • Le château des comtes Francesetti: lié aux seigneurs féodaux du pays. Il se caractérise principalement par des interventions datées du XIXe siècle sur le bâtiment.
  • Les grottes de Pugnetto (it), la plus longue d'Italie dans du calcschiste. C'est un site protégé par l'Union européenne dans le cadre du réseau Natura 2000 pour la faune endémique.

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2014   Roberto Grappolo    
Les données manquantes sont à compléter.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Ceres, Ala di Stura, Pessinetto, Traves (Italie), Viù, Lemie

Notes et références[modifier | modifier le code]