Meythet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Meythet
Vue de la mairie de Meythet.
Vue de la mairie de Meythet.
Logo
Logo
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Rhône-Alpes
Département Haute-Savoie
Arrondissement Annecy
Canton Annecy-1
Intercommunalité CA d'Annecy (C2A)
Maire
Mandat
Christiane Laydevant
2014-2020
Code postal 74960
Code commune 74182
Démographie
Gentilé Meythésans
Population
municipale
8 312 hab. (2012)
Densité 2 565 hab./km2
Population
aire urbaine
139 693 hab.
Géographie
Coordonnées 45° 54′ 56″ N 6° 05′ 37″ E / 45.9155555556, 6.0936111111145° 54′ 56″ Nord 6° 05′ 37″ Est / 45.9155555556, 6.09361111111  
Altitude Min. 411 m – Max. 460 m
Superficie 3,24 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haute-Savoie

Voir sur la carte administrative de la Haute-Savoie
City locator 14.svg
Meythet

Géolocalisation sur la carte : Haute-Savoie

Voir sur la carte topographique de la Haute-Savoie
City locator 14.svg
Meythet

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Meythet

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Meythet
Liens
Site web mairie-meythet.fr

Meythet est une commune française située dans le département de la Haute-Savoie, en région Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

La commune fait partie de l'agglomération d'Annecy.

Climat[modifier | modifier le code]

Le climat y est de type montagnard en raison de la présence du Semnoz, du mont Veyrier, mais également des Bauges et des Bornes. Cependant, les effets y sont quelque peu atténués en raison de la présence du lac qui tempère localement le bassin annécien, bien que les hivers restent froids en raison de l'altitude de la commune. La station de référence de Météo-France se situe à une altitude de 458 mètres sur la commune de Meythet[1].

Ville Ensoleillement Pluie Neige Orage Brouillard
Paris 1 797 h/an 642 mm/an 15 j/an 19 j/an 13 j/an
Nice 2 694 h/an 767 mm/an 1 j/an 31 j/an 1 j/an
Strasbourg 1 637 h/an 610 mm/an 30 j/an 29 j/an 65 j/an
Meythet 1 942 h/an 906 mm/an 26 j/an 32 j/an 25 j/an
Moyenne nationale 1 973 h/an 770 mm/an 14 j/an 22 j/an 40 j/an

Voici un aperçu dans le tableau ci-dessous pour l'année 2007 :

Mois J F M A M J J A S O N D
Températures maximales moyennes (°C) 3 6 9 13 18 22 24 24 21 14 8 4
Températures minimales moyennes (°C) -2 -1 1 3 7 11 12 11 9 6 2 1
Températures moyennes (°C) 1 2 5 9 13 17 19 18 15 10 5 2
Précipitations (hauteur moyenne en mm) 74 74 74 61 71 84 66 79 79 74 89 81
Source: Météo France et Météo123[2]

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Voies routières[modifier | modifier le code]
L'entrée ouest au matin.

Meythet est délimité au sud et à l'est par le Fier. En venant d'Annecy, il existe donc un « passage obligé » par Cran-Gevrier via l'avenue de la République, jusqu'au pont de Tasset délimitant les deux communes, et débouchant sur la route de Frangy reliant et traversant le centre-ville.

En venant par l'autoroute A41, la liaison se fait grâce à la sortie débouchant sur la N1508 (voie rapide de Poisy). Cette Nationale traverse le Fier sur le pont de Brassilly, et contourne la ville jusqu'à la première sortie au niveau des Creusettes (commune de Poisy), et qui conduit alors à l'entrée ouest de Meythet.

Pistes cyclables[modifier | modifier le code]

Comme la plupart des communes de l'agglomération annécienne, Meythet dispose d'un important réseau de pistes cyclables dans la plupart de ses artères (voir photo ci-contre).

Transport ferroviaire[modifier | modifier le code]

Meythet est accessible par le rail à l'arrivée en gare d'Annecy. La gare est desservie par :

La gare se trouve à environ 3 km du centre-ville de la commune, en passant par Cran-Gevrier. Le trajet est direct avec la ligne 1 du réseau de bus de la SIBRA (direction Poisy).

Transports en commun[modifier | modifier le code]

Meythet est desservie par les bus de la Société intercommunale des bus de la région annécienne (SIBRA). La commune reçoit :

  • la ligne 1 en direction de Poisy (venant d'Annecy) ;
  • la ligne 6 en direction de l'Hôpital (venant d'Annecy) ;
  • la ligne 10 en direction d'Épagny (venant d'Annecy) ;
  • la ligne 11 en direction de Piscine Patinoire (départ de Meythet) ;
  • la ligne 12 en direction Poisy Montagne et Macully (départ de Meythet) ;
  • la ligne 15 en direction de l'hôpital d'Annecy (départ de Meythet).
Transports aériens[modifier | modifier le code]

L'aéroport d'Annecy est situé sur la commune (au nord).

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Morphologie urbaine[modifier | modifier le code]

Centre de la commune.

Bien que petite, la commune se divise en plusieurs pôles : celui du Vieux Meythet s'étendant jusqu'à l'aéroport, un des deux cœurs historiques de la commune, celui du centre et celui de Cotfa. La zone du vieux Meythet est essentiellement composée de maisons tandis qu'au centre se trouvent les immeubles. La zone de Cotfa se divise elle-même en une dense zone de maisons côté sud et au nord par des lotissements.
Bien que résidentielles, des bois préservés et mis en valeur se trouvent dans le Vieux Meythet et à Cotfa.
Depuis le début des années 2000, le centre se restructure avec la destruction des anciennes maisons au profit de petites résidences d'appartements.
Les commerces se trouvent au centre, les zones d'activités étant aux extrémités de la commune.

Logement[modifier | modifier le code]

La commune est essentiellement constituée de résidences principales [3], dont plus de la moitié appartient au foyer d'habitation.

Projets d'aménagements[modifier | modifier le code]

Le centre de Meythet est en cours de restructuration dans le cadre d'un projet appelé "Cœur de ville", il s'articule en plusieurs étapes commencées depuis quelques années. Il doit achever la transformation du centre qui fut un temps uniquement un lieu de passage (Route de Frangy) en un lieu d'échanges et d'accueil pour les commerces.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Meythet viendrait du gaulois maes ou du latin mansus qui signifieraient champ ou maison. Son orthographe a évolué en Meithez puis Meithet entre le XIVe et le XVIIIe siècle[4].

Ses habitants sont appelés les Meythésans[5].

Histoire[modifier | modifier le code]

1943 : 15 août, 1 h 10 du matin : un bombardier britannique de type Halifax s'écrase sur le hameau du Pont de Tasset. Parti d'Angleterre avec à son bord sept aviateurs anglais, cet appareil devait effectuer un parachutage d'armes et de matériels au col de la Frétallaz, près d'Annecy. Le bilan est lourd : six aviateurs périssent, ainsi que cinq Meythésans, dont deux enfants. L'aviateur rescapé, le pilote de l'appareil Frank Griffiths, doit en majeure partie sa survie aux riverains venus le secourir et le cacher aux militaires italiens occupant la région[6].


L'aérodrome d'Annecy-Meythet a été créé peu avant la Seconde guerre mondiale. Sa construction s'est faite au détriment de l'agriculture puisque les familles qui exploitaient leurs terres ont dû céder celles qui se trouvaient sur l'emplacement du futur aéroport.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Situation administrative[modifier | modifier le code]

La commune de Meythet appartient au canton d'Annecy-1, qui compte, selon le redécoupage cantonal de 2014, 9 communes et une fraction de la ville d'Annecy[7]. Avant ce redécoupage, elle appartenait au canton d’Annecy-Nord-Ouest.

Elle appartient à la communauté de l'agglomération d'Annecy (C2A).

La Balme-de-Sillingy relève de l'arrondissement d'Annecy et de la première circonscription de la Haute-Savoie, dont le député est Bernard Accoyer (UMP) depuis les élections de 2012[8].

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Politiquement, les électeurs de Meythet sont assez divisés entre droite et gauche bien que les dernières élections présidentielles aient vu la droite remporter plus de suffrages (50,38 % / 49,62 %)

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste de l'ensemble des maires qui se sont succédé à la mairie de Meythet :

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1944 mars 1977 Jean Chamey Démocrate-chrétien  
mars 1977 mars 1989 Jean Moget PCF  
mars 1989 1993 André Bérard DVD  
1993 mars 2001 Michel Goliard DVD  
mars 2001 mars 2014 Sylvie Gillet de Thorey PS Vice-présidente du conseil régional de Rhône-Alpes
Les données manquantes sont à compléter.

Instances judiciaires et administratives[modifier | modifier le code]

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

La commune s'inscrit dans une forte politique de développement durable qui se traduit par la préservation de milieux sensibles (Bois et marais des côtes) et la sensibilisation de la population. Dans cette optique, elle a obtenu en 2010 une troisième fleur au concours des villes fleuries.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Jumelage avec Drapeau de l'Italie Capaci (Italie), en Sicile depuis 2012.
Parrainage avec Drapeau du Burkina Faso Mounkuy (Burkina Faso)Sous-modèle utilisé pour la maintenance du modèle {{Jumelage}} via les pages liées. Sous-modèle utilisé pour la maintenance du modèle {{Jumelage}} via les pages liées.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2012, la commune comptait 8 312 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1822 1838 1848 1858 1861 1866
111 103 89 122 152 193 243 265 273
1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906 1911
288 325 339 347 397 395 446 460 455
1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
427 527 610 672 623 902 2 434 3 776 6 636
1982 1990 1999 2006 2007 2012 - - -
7 590 7 581 7 701 8 248 8 325 8 312 - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2004[10].)
Histogramme de l'évolution démographique


Évolution de la pyramide des âges de la ville de Meythet, comparaison entre l'année 1999 et 1982[11] :

Pyramide des âges en 1999 en nbre d'individus.
Hommes Classe d’âge Femmes
128 
75 à plus
201 
441 
60 à 74
538 
959 
40 à 59
1 042 
1 267 
20 à 39
1 257 
914 
0 à 19
950 
Pyramide des âges en 1982 en nbre d'individus.
Hommes Classe d’âge Femmes
46 
75 à plus
86 
186 
60 à 74
227 
808 
40 à 59
787 
1 350 
20 à 39
1 428 
1 402 
0 à 19
1 286 


Le nombre total de ménages meythésans est de 3 283. Ces ménages ne sont pas tous égaux en nombre d'individus. Certains de ces ménages comportent une personne, d'autres deux, trois, quatre, cinq voire plus de six personnes. Voici ci-dessous, les données en pourcentage de la répartition de ces ménages par rapport au nombre total de ménages.

Les Ménages

Ménages de : 1 personne 2 pers. 3 pers. 4 pers. 5 pers. 6 pers. ou +
Meythet 30,9 % 31,4 % 18,6 % 13,4 % 4 % 1,8 %
Moyenne Nationale 31 % 31,1 % 16,2 % 13,8 % 5,5 % 2,4 %
Sources des données : INSEE[12]

Enseignement[modifier | modifier le code]

Établissements éducatifs[modifier | modifier le code]

Meythet relève de l'académie de Grenoble. Celle-ci évolue sous la supervision de l'inspection départementale de l'Éducation nationale.

Voici ci-dessous la liste exhaustive des principaux établissements scolaires de la commune :

Établissements spécialisés[modifier | modifier le code]

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Santé[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Médias[modifier | modifier le code]

  • Télévision locale = TV8 Mont-Blanc.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • André Dupont, dit Mouna (natif, 1911-1999), indigné professionnel [13],[14].

Économie[modifier | modifier le code]

Une rue de Meythet.

Revenus de la population et fiscalité[modifier | modifier le code]

En 2009, le revenu moyen net déclaré s'élevait à environ 22 000€, 64% des foyers étaient imposables[15].

Emploi[modifier | modifier le code]

Entreprises de l'agglomération[modifier | modifier le code]

Meythet compte quatre zones d'activités industrielles, où de nombreuses entreprises allant de tailles petites ou moyennes à de grandes entreprises sont installées, comme SNR Roulements, AfB France.
En plus de ces zones d'activités, une douzaine de restaurants et plusieurs concessions ou entreprises liées au domaine automobile sont installés sur la commune [16], principalement concentrés près de Gillon.

Commerce[modifier | modifier le code]

De nombreux services sont installés sur la commune, parmi eux plusieurs banques, pharmacies et boulangeries.

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Monuments Laïques[modifier | modifier le code]

Monuments religieux[modifier | modifier le code]

Église catholique Saint-Paul consacrée en 1998. Église contemporaine, magnifique fresque du peintre Arcabas: la résurrection du Christ, Christ en croix de Xavier Dambrine.

Espaces verts/fleurissement[modifier | modifier le code]

En 2014, la commune de Meythet bénéficie du label « ville fleurie » avec « trois fleurs » attribuées par le Conseil national des villes et villages fleuris de France au concours des villes et villages fleuris[17].

Patrimoine culturel[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et aux années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Site officiel de Météo France - Prévisions météorologiques de Meythet
  2. Base de données météo par Météo123 et Météo-France
  3. http://www.recensement.insee.fr/chiffresCles.action?zoneSearchField=&codeZone=74182-COM&idTheme=6
  4. "http://www.mairie-meythet.fr/decouvrir-meythet/presentation-de-la-commune/"
  5. « Meythet », sur le site de mutualisation des Archives départementales de la Savoie et de la Haute-Savoie - sabaudia.org (consulté le 16 mars 2015), Ressources - Les communes.
  6. Crash à Meythet, par Claude Antoine.
  7. « Décret no 2014-185 du 18 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Haute-Savoie », Légifrance,‎ 21 février 2014 (consulté le 16 mars 2015).
  8. « Résultats des élections législatives de 2012 : Haute-Savoie (74) - Première circonscription (résultats officiels) », sur le site du ministère de l'Intérieur (consulté le 16 mars 2015).
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2012
  11. Recensement de l'INSEE en 1999 - Population totale par sexe et âge
  12. Données démographiques compulsée par l'internaute d'après l'INSEE
  13. Anne Gallois, Mouna, gueule ou crève, éd. Clancier-Guénaud, coll. Mémoire pour demain, 1988
  14. Bernard Baissat, Mouna, film documentaire, 1989
  15. http://www.insee.fr/fr/bases-de-donnees/esl/comparateur.asp?codgeo=com-74182
  16. "http://www.mairie-meythet.fr/entreprendre-et-travailler/entreprises-et-commerces/"
  17. « Les villes et villages fleuris », sur le site officiel du « ‪Concours des villes et villages fleuris‬ » (consulté le 20 juillet 2014).