Meyssiez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Meyssiez
Meyssiez
La place, les écoles et l'église en 1912.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Isère
Arrondissement Vienne
Intercommunalité Vienne Condrieu Agglomération
Maire
Mandat
Charles Todaro
2020-2026
Code postal 38440
Code commune 38232
Démographie
Population
municipale
638 hab. (2018 en augmentation de 4,59 % par rapport à 2013)
Densité 46 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 28′ 16″ nord, 5° 03′ 17″ est
Altitude 315 m
Min. 280 m
Max. 477 m
Superficie 13,88 km2
Élections
Départementales Canton de la Bièvre
Législatives Septième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Auvergne-Rhône-Alpes
Voir sur la carte administrative de Auvergne-Rhône-Alpes
City locator 14.svg
Meyssiez
Géolocalisation sur la carte : Isère
Voir sur la carte topographique de l'Isère
City locator 14.svg
Meyssiez
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Meyssiez
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Meyssiez

Meyssiez, anciennement Meyssies, est une commune française située dans le département de l'Isère en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Ses habitants sont dénommés les Meyssiards[1]

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation et description[modifier | modifier le code]

La commune, à vocation essentiellement rurale, est située dans le nord-ouest du département de l'Isère, entre les villes de Vienne, Bourgoin-Jallieu et Grenoble.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La commune est traversée par la Gère [2], un affluent du Rhône qui prend sa source dans la forêt de Bonnevaux, près de Lieudieu. Elle est bordée dans sa partie occidentale par deux affluents, le Girand (rg) et la Valaize (rd).

Climat[modifier | modifier le code]

La région où se situe Meyssiez présente un climat de type semi-continental[3] qui se caractérise par des précipitations plus importantes en été qu'en hiver.

Voies de communications[modifier | modifier le code]

La commune est traversée par la ligne LGV Rhône-Alpes mise en service en 1994 et qui assure le contournement de l'agglomération lyonnaise par l'est avant de rejoindre la gare de Valence TGV. Le tunnel de Meyssiez est situé sur le territoire de Meyssiez et de Cour-et-Buis.

Les gares ferroviaires les plus proches sont la gare du Péage-de-Roussillon et la gare de Vienne, située sur la ligne de Paris-Lyon à Marseille-Saint-Charles.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Hameaux, Lieux-dits et écarts[modifier | modifier le code]

Risques naturels[modifier | modifier le code]

Risques sismiques[modifier | modifier le code]

L'ensemble du territoire de la commune de Meyssiez est situé en zone de sismicité n°3 (sur une échelle de 1 à 5), comme la plupart des communes de son secteur géographique[4].

Terminologie des zones sismiques
Type de zone Niveau Définitions (bâtiment à risque normal)
Zone 3 Sismicité modérée accélération = 1,1 m/s2

Autres risques[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la commune était Meyssiès jusqu'au 7 novembre 2013[5].

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1766, le Dictionnaire géographique, historique et politique des Gaules et de la France de l'abbé Expilly indique : « Meyssies, en Dauphiné, diocese & élection de Vienne, parlement & intendance de Grenoble. Ce village, cadastré avec Pinet, est à une lieue & demie de St. Jean-de-Bournay & 2 de Vienne. Il est situé sur une hauteur, en pays de bois & de pâturages. »[6]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

En 2020, le conseil municipal de Meyssiez est composé de quinze membres (huit femmes et sept hommes) dont un maire, quatre adjoints au maire et dix conseillers municipaux[7].

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1875 1892 Hippolyte Mollard    
1892   Auguste Jullien    
avant 1988 ? Francis Campo    
mars 2001 mars 2014 Pierre Caillet    
mars 2014 2020 Stéphane Plantier SE Fonctionnaire
2020 En cours Charles Todaro    

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1800. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[8]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[9].

En 2018, la commune comptait 638 habitants[Note 1], en augmentation de 4,59 % par rapport à 2013 (Isère : +2,75 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
518626644708721728722666568
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
590597590589538528549502501
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
488514464408379384389347297
1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015 2018
300288440484535613602619638
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[10] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

La commune est rattachée à l'académie de Grenoble.

Équipements culturel et sportif[modifier | modifier le code]

Vie associative[modifier | modifier le code]

Médias[modifier | modifier le code]

Historiquement, le quotidien à grand tirage Le Dauphiné libéré consacre, chaque jour, y compris le dimanche, dans son édition du Nord-Isère, un ou plusieurs articles à l'actualité du canton et quelquefois de la commune, ainsi que des informations sur les éventuelles manifestations locales, les travaux routiers, et autres événements divers à caractère local.

Cultes[modifier | modifier le code]

La communauté catholique et l'église de Meyssiez (propriété de la commune) dépendent de la Paroisse Sainte Mère Teresa en Viennois, elle-même rattachée au diocèse de Grenoble-Vienne[12].

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Patrimoine architectural[modifier | modifier le code]

Le « tumulus de Meyssiez » est une motte féodale, (confirmé par des fouilles réalisées dans les années 1930)[13].

Patrimoine naturel[modifier | modifier le code]

La forêt domaniale des Blaches classée en zone naturelle d'intérêt écologique, faunistique et floristique (ZNIEFF) dans son ensemble et qui héberge de nombreuses espèces animales et végétales [14].

Patrimoine culturel[modifier | modifier le code]

La commune est desservie par la bibliothèque intercommunale de Villeneuve-de-Marc - Meyssiez qui se situe dans le village voisin de Villeneuve-de-Marc.[15]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Escutcheon to draw-fr.svg

Meyssiez possède des armoiries dont l'origine et le blasonnement exact ne sont pas disponibles.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Site habitants.fr, page sur le nom des habitants des communes de l'Isère, consulté le 6 avril 2020.
  2. Sandre, « Fiche cours d'eau - La Gère (V32-0400) » (consulté le 7 mai 2013)
  3. Annick Auffray, Alain Brisson, Agnès Tamburini, Valérie Dziak, Véronique Maloisel, Sophie Martinoni-Lapierre, « Climat de la région Rhône-Alpes », sur rhone-alpes.developpement-durable.gouv.fr, (consulté le 23 juin 2016)
  4. Site de la préfecture de l'Isère, carte des zones de sismicité
  5. Décret no 2008-1 2013-986 du 5 novembre 2013 portant changement du nom de communes
  6. Dictionnaire géographique des Gaules et de la France, tome 4, p.  731 sur Google Livres
  7. Site mairie-meyssiez.fr, page sur le conseil municipal, consulté le 2 janvier 2021.
  8. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  9. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  10. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2005, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  12. Site diocese-grenoble-vienne.fr, page sur la paroisse Sainte Mère Teresa en Viennois, consulté le 1er janvier 2021.
  13. Site mairie-messiez.fr, page patrimoine, consulté le 2 janvier 2021.
  14. Site de l'INPN, page sur la ZNIEFF de la forêt des Blaches, consulté le 8 mars 2019
  15. Bibliothèque de Villeneuve de Marc - Meyssiez, tourisme-bievrevalloire.com, consulté le 7 avril 2020.