Mexichromis mariei

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les mollusques
Cet article est une ébauche concernant les mollusques.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations du projet correspondant.

Mexichromis mariei
Description de l'image Mexichromis mariei.jpg.
Classification
Règne Animalia
Sous-règne Eumetazoa
Embranchement Mollusca
Classe Gasteropoda
Sous-classe Opisthobranchia
Ordre Nudibranchia
Sous-ordre Euctenidiacea
Super-famille Doridoidea
Famille Chromodorididae
Genre Mexichromis

Nom binominal

Mexichromis mariei
Crosse [1], 1872

Synonymes

  • Chromodoris mariei, Crosse, 1872
  • Chromodoris sannio, Bergh, 1890
  • Doridopsis mariei, Crosse, 1872
  • Glossodoris mariei, Crosse, 1872
  • Goniodoris mariei ,Crosse, 1872 (nom originel)

Mexichromis mariei est une espèce de nudibranche de la famille Chromodorididae.

Distribution[modifier | modifier le code]

Cette espèce se rencontre dans la zone tropicale occidentale du Pacifique.

Habitat[modifier | modifier le code]

Son habitat correspond à la zone récifale sur les sommets ou les lagons en faible profondeur avec une prédilection pour les zones sablonneuses.

Description[modifier | modifier le code]

Cette espèce peut mesurer plus de 3 cm. Le corps est ovale avec un fond généralement rose à blanc pâle avec de petites excroissances au sommet pourpre réparties sur tout le manteau. Le bord du manteau peut être marqué soit par deux bandes blanche et jaune à orange, soit par une bande blanche pointillée de jaune ou d'orange. Les rhinophores sont lamellés et pourpres à rose. Quant au bouquet branchial, il est blanc à rose translucide surligné de pourpre ou de rose.

Éthologie[modifier | modifier le code]

Ce Mexichromis est benthique et diurne.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Mexichromis mariei se nourrit principalement d'éponges.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • P.L. Beesley, G.J.B. Ross et A. Wells, Mollusca-The southern synthesis, vol.5, (ISBN 0-643-05756-0)
  • David Behrens, Nudibranch behaviour, (ISBN 978-1878348418)
  • Gary Cobb et Richard Willan, Undersea jewels- a colour guide to nudibranchs, (ISBN 0642568472)


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bergh, L.S.R. (1876). Malacologische Untersuchengen. In: C.G. Semper, Reisen im Archipel der Philippinen, Wissenschaftliche Resultate, 10: 377-427