Mexicanero

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mexicanero
Pays Mexique
Région Durango, Nayarit
Nombre de locuteurs 1 300 (en 2011)
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-2 nah
ISO 639-3 azd

Le mexicanero, mexicain d'occident, náhuatl de Durango ou mexicain du nord-ouest[1] est le nom donné à une variante du náhuatl parlé par les mexicaneros, dans les villages indigènes des états de Durango et Nayarit; dans ce dernier état selon le INALI, il représente une autre variante qu'on dénomme le haut mexicain d'occident, auquel les ethnologues lui assignent le code ISO 639-3 azn. Il est la variante plus septentrional de la langue náhuatl, bien que la famille yuto-nahua se trouve diffusée plus à le nord, représentée par le tarahumara, dans la sierra du même nom dans l'état mexicain de Chihuahua, et d'autres langues plus à le nord, avec la plus septentrional le shoshón, de l'état de Idaho aux États-Unis.

Phonologie[modifier | modifier le code]

Les tableaux présentent la phonologie du mexicanero du Sud-Ouest, les consonnes et les voyelles[2] :

Bilabiale Dentale Palatale Vélaire Labio-vélaire Glottale
Occlusive sourde p t k
Occlusive sonore b d g
Afriquée t͡s t͡ʃ
Fricative s ʃ x h
Spirante l, r, ř j w
Nasale m n

À la différence du náhuatl classique, les oppositions de quantité vocalique ont disparu du mexicanero. De plus il a développé une opposition /o/-/u/ inexistante en náhuatl classique:

Antérieures Centrales Postérieures
Grande i u
Moyenne e o
Basse a

Références[modifier | modifier le code]

  1. {{Article}} : paramètre « titre » manquant, paramètre « périodique » manquant, paramètre « année » ou « date » manquant (lire en ligne)
  2. Una Canger, 2001, p. 26

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jáuregui, Jesús et Laura Magriñá,Estudio etnohistórico acerca del origen de los mexicaneros (hablantes del náhuatl) de la sierra Madre Occidental”, Dimensión Antropológica, vol. 26, septembre-décembre, 2002, p. 27- 81. Disponible sur: http://www.dimensionantropologica.inah.gob.mx/?p=863
  • Canger, Une. “Náhuatl à Durango-Nayarit”. à Estrada Fernández, Zarina et au. (eds.), IV Rencontre Internationale de Linguistique dans le Nord-ouest, Vol. I: Langues Indigènes. Hermosillo, Sonore: Unison. 1998. p. 129-150.
  • Canger, Une. (2001): Mexicanero De la Scie Mère occidentale, Archives de langues indigènes du Mexique núm. 24, Collège du Mexique, (ISBN 968-12-1041-7).
  • Castro Médine, Margarita. Une étude sur la trajectoire historique-linguistique du mexicanero de Saint Pierre Jícora Durango. (Thèse de Maîtrise). le Mexique: ENAH. 1995.
  • Castro Médine, Margarita María. Description morphologique du système verbal du mexicanero de Saint Pierre Jícora. (Variante dialectal à Durango, le Mexique.) Dissertation Doctorale, Université de Cologne, l'Allemagne. 2000.
  • Lumholtz, Carl. Le le Mexique inconnu. (Édition facsimilar de la de 1902) 2 tomes, CIESAS-SEP, le Mexique, 1981.
  • Valiñas Coalla, Leopoldo. “Les mexicaneros de Durango ne sont pas de Tlaxcala”. En des Premières journées de etnohistoria. Mémoires 1988. le Mexique, INAH 1991. p. 7-22
  • Valiñas Coalla, Leopoldo. “Notes Linguistiques sur le Diluvio et la création (Deux récits mexicaneros)”, en Tlalocan, Vol. XI, le Mexique, 1989. p. 445-468
  • V aliñas Coalla, Leopoldo. Le nahuatl de la périphérie occidentale et la côte du Pacifique. Thèse pour opter le titre de diplômé en anthropologie avec spécialité en linguistique. le Mexique: École Nationale d'Anthropologie et Histoire. 1981.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]