Meurtres en Lorraine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Meurtres en Lorraine
Réalisation René Manzor
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Policier
Durée 90 minutes
Sortie 2018
Première diffusion

Drapeau de la Belgique , sur La Une

Drapeau de la Suisse , sur RTS Un
Drapeau de la France , sur France 3

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Meurtres en Lorraine est un téléfilm français réalisé par René Manzor en 2018 dans la collection Meurtres à.... Il est diffusé, pour le première fois, en Belgique, le , sur La Une, en Suisse, le , sur RTS Un et, en France, le , sur France 3.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le corps d'une femme est retrouvé dans la citadelle de Bitche. Le lieutenant Nicolas Muller est chargé de l'enquête. Il est secondé par une jeune stagiaire. L'enquête se révèle assez particulière pour le lieutenant : non seulement, il travaille dans sa région natale mais, en plus, elle le mène vers la cristallerie géré par sa famille. Sa propre sœur et son propre père sont suspectés alors que d'autres meurtres sont perpétrés.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage a eu lieu du au en Lorraine[1].

Casting[modifier | modifier le code]

Le rôle principal est tenu par l'animateur Stéphane Bern qui était déjà apparu au cinéma, dans des téléfilms ou au théâtre mais qui interprète pour la première fois le premier rôle dans une fiction. Il a accepté à la seule condition que cela se passe en Lorraine[2].

Audience[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Ce téléfilm fait partie de la collection Meurtres à...

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pascal, « Meurtres en Lorraine, avec Stéphane Bern : le synopsis et la distribution », sur Le Blog TVNews, (consulté le 10 janvier 2020).
  2. Jeanne Persoon, « Piège de cristal », Moustique, no 4849,‎ , p. 126.

Liens externes[modifier | modifier le code]