Meursault, contre-enquête

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Meursault, contre-enquête
Auteur Kamel Daoud
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Genre Roman
Éditeur Éditions Barzakh et
Actes Sud
Date de parution et
Nombre de pages 160
ISBN 978-2330033729

Meursault, contre-enquête est un roman écrit en français de Kamel Daoud paru en aux éditions Barzakh en Algérie et subséquemment le chez Actes Sud en France. Le roman reçoit le prix Goncourt du premier roman en 2015.

Historique du roman[modifier | modifier le code]

Après une série de recueils de nouvelles, Meursault, contre-enquête constitue le premier roman du journaliste et écrivain algérien d'expression française Kamel Daoud. Écrit en français, il s'attache à créer un contrepoint au personnage anonyme de l'« Arabe » de L'Étranger d'Albert Camus paru en 1942.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le narrateur du roman est le frère de l'« Arabe » du roman de Camus, et relate « sa propre version des faits »[1].

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Éditions[modifier | modifier le code]

Adaptation au théâtre[modifier | modifier le code]

  • 2015 : Meursaults[6], adaptation en monologue théâtral par Philippe Berling, metteur en scène et directeur du Théâtre liberté de Toulon ; la pièce a été jouée au 69e Festival d'Avignon du 21 au 25 juillet 2015, au théâtre Benoît-XII.

Notes et références[modifier | modifier le code]