Meurcé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Meurcé
Meurcé
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Sarthe
Arrondissement Mamers
Canton Mamers
Intercommunalité communauté de communes Maine Saosnois
Maire
Mandat
Michel Chabrerie
2014-2020
Code postal 72170
Code commune 72194
Démographie
Gentilé Meurcéen
Population
municipale
265 hab. (2015 en diminution de 12,54 % par rapport à 2010)
Densité 43 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 14′ 04″ nord, 0° 12′ 08″ est
Altitude Min. 59 m
Max. 82 m
Superficie 6,16 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Sarthe

Voir sur la carte administrative de la Sarthe
City locator 14.svg
Meurcé

Géolocalisation sur la carte : Sarthe

Voir sur la carte topographique de la Sarthe
City locator 14.svg
Meurcé

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Meurcé

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Meurcé

Meurcé est une commune française, située dans le département de la Sarthe en région Pays de la Loire, peuplée de 265 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Meurcé[1]
Doucelles,
Vivoin
Doucelles, René Nouans
Vivoin Meurcé[1] Nouans
Vivoin Lucé-sous-Ballon Nouans,
Lucé-sous-Ballon

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le toponyme est attesté sous les formes Murciacus (sans date) et Mulci (en 1330)[2]. Il serait issu de l'anthroponyme latin Murcius[2].

Le gentilé est Meurcéen.

Histoire[modifier | modifier le code]

La cure dépendait du prieuré de Vivoin.

Mentionnée dès 1521, la seigneurie a été annexée à la terre de Nouans au début du XVIIIe.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1989 février 2007 Raymond Pageot    
avril 2007[3] en cours Michel Chabrerie[4] SE Médecin
Les données manquantes sont à compléter.


Le conseil municipal est composé de onze membres dont le maire et trois adjoints[5].

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[7].

En 2015, la commune comptait 265 habitants[Note 2], en diminution de 12,54 % par rapport à 2010 (Sarthe : +0,87 %, France hors Mayotte : +2,44 %). Meurcé a compté jusqu'à 602 habitants en 1806.

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
526574602579596540521476462
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
463454438390370342312311320
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
314302315267267255250230237
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
206199142129232259275277262
2015 - - - - - - - -
265--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Meurcé est une commune essentiellement agricole. Un café-restaurant-multiservices et quelques entreprises artisanales complètent ses activités.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Notre-Dame (XIIe au XVIIe siècle). Reliquaire de la vraie croix : composé d'un pied supportant une croix, il est en cristal monté en argent doré (XVIe siècle). Il fut donné par Jeanne de Poyet, dame de Bourdelan et de Meurcé. L'église abrite un panneau peint du XVe siècle, ainsi que deux retables, une plaque funéraire et un dais en bois du XVe, classés à titre d'objets aux Monuments historiques[10].
  • Presbytère du XVe ou XVIe siècle.
  • Ancien fief de La Barre (XVe et XXe siècles).
  • Château des XVIIe et XIXe siècles.
  • Ancien four à chanvre
  • Parc donnant sur la place.
  • Séquoia tricentenaire.

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées[modifier | modifier le code]

  • Jean de la Barre : seigneur de Nouans et de la Bellangerie à Meurcé, vassal de Nicolas Connuau, seigneur de Saint-Aignan.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2015.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  2. a et b Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Paris, Larousse,
  3. « Les comptes de Meurcé, 260 habitants, à la loupe », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 6 septembre 2015)
  4. Réélection 2014 : « Les nouveaux maires et adjoints déjà élus en Sarthe », Le Maine libre, (consulté le 30 mars 2014).
  5. « Meurcé (72170) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 3 juin 2014)
  6. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  10. « Œuvres mobilières à Meurcé », base Palissy, ministère français de la Culture.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :