Meuleuse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une meuleuse est une machine entraînant en rotation un outil meule pour usiner par tronçonnage, ébavurage, meulage, surfaçage une pièce dans divers matériaux (métal, pierre, béton, etc.).

Évolution[modifier | modifier le code]

À l’origine on employait le nom de meule pour désigner une pièce cylindrique servant à broyer et à moudre. Déjà depuis l’époque du néolithique (3 000 à 5 000 av. J.C.), la meule était constituée d’une large pierre de grès creusée par l'usure et d'une pierre plus petite (la molette) qui est utilisée pour écraser le grain.

Article détaillé : meule à grain.

Avec le développement de la technique, la meule est devenue de l’outil abrasif mis en rotation pour polir, aiguiser, etc., le mécanisme d’entraînement prit le nom de « meuleuse ».

À partir de la deuxième moitié du XXe siècle, l’outil meule a évolué pour devenir plus fin et plus résistant pour permettre son utilisation sur de nouvelles meuleuses devenues portatives et légères, permettant non seulement de meuler mais de tronçonner, polir, lustrer, etc.

Articles détaillés : Disqueuse et Disque abrasif.

Différents types[modifier | modifier le code]

  • Meuleuse à pédale : spécialement utilisée pour l’aiguisage des outils et ustensiles courants (couteau, ciseau, faux, etc.), l’outil le plus courant est une meule en grès trempant dans un bac d’eau.
  • Meuleuse à manivelle : se montant sur un établi, actionnée par une manivelle,
    • à vitesse lente : elle reçoit des meules en grès trempant dans un bac d’eau, pour l’affûtage des outils,
    • à grande vitesse : le mouvement de la manivelle est amplifié par un jeu d’engrenages, l’outil est une meule corindon (émeri) utilisé pour le meulage de matière ou l’aiguisage des outils de coupe.
  • Meuleuse électrique :
    • meuleuse sur bâti : mue par un moteur électrique, elle apparaît dans les ateliers montée sur un bâti de fonte avec axe monté sur paliers supportant une ou deux meules selon les usages. Un support réglable permet de maintenir la pièce à meuler et un écran translucide protège l’opérateur des poussières abrasives. Une deuxième génération plus petite est montée directement sur une table ou un établi.
    • meuleuse portative : destinée en premier lieu aux chantiers, elle devient peu à peu tout public, plus légère et adopte des meules plus fines et plus résistances aux chocs (disque abrasif).
Article détaillé : Disqueuse.
  • Meuleuse pneumatique : plus à l’usage des ateliers et des chantiers, de par la simplicité du moteur pneumatique, la meuleuse devient plus petite, plus légère et maniable. Pouvant tourner à très grande vitesse, la broche est munie d’une pince qui accepte de petites meules de différentes qualités d’émeris serties sur un axe.
    • Exemple : meuleuse avec pince de 6 mm, poids 500 g, 20 000 tr/min ou meuleuse avec pince de 3 mm, corps de 18 mm, poids 260 g et 60 000 tr/min : utilisés entre autres par les modeleurs pour la finition et la retouche de moules et maquettes.

Outils[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Meule (outil).
Une meuleuse à béton à disque de diamant

Les meules et les disques abrasifs sont de tous types et toutes qualités, adaptées aux machines et aux travaux à exécuter.

Une meuleuse à béton est un outil pour meuler du béton.

Elle fonctionne à l'électricité, ou à essence selon les modèles.

Son disque se doit d'être solide: il est en acier ou en diamant.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources et références[modifier | modifier le code]

  • Cours de perfectionnement BPD et BTSBE, automobiles Peugeot Sochaux, 1969-1976.