Metro-2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Carte supposée de Metro-2, créée par le Département de la Défense des États-Unis[1].

Metro-2 (Métro 2), de nom de code Д6 (D6), est un réseau de tunnels supposé doubler le métro de Moscou et destiné à servir aux militaires. Bien que cela n'ait jamais été officiellement confirmé par les autorités soviétiques puis russes, plusieurs études indépendantes suggèrent son existence sans toutefois la prouver[1],[2]. Distinct du réseau public, il serait prévu pour l'évacuation de personnes clefs en cas d'attaque[3].

Histoire et description[modifier | modifier le code]

La construction de ce réseau aurait été commencée sous Joseph Staline par le KGB. Des rumeurs prétendent que sa longueur excède celle du métro public et qu'il comporte quatre lignes reliant le Kremlin, les quartiers généraux du FSB, le ministère de la Défense et plusieurs autres installations stratégiques, dont l'aéroport international de Vnoukovo et la ville militaire de Krasnoznamensk. Il posséderait aussi des entrées à partir de plusieurs édifices civils, comme l'université d'État de Moscou et au moins deux stations de métro régulières[3].

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Une ligne de métro secrète est mentionnée et explorée dans les jeux vidéo Metro 2033 (jeu vidéo) et Metro:Last Light, ainsi que dans les romans qui ont inspiré ces jeux (Metro 2033 et Metro 2034). Cette ligne est censée desservir une base militaire secrète abritant des missiles tactiques nucléaires ainsi que des expériences scientifiques dangereuses.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Département de la Défense des États-Unis, Military forces in transition, Washington, D.C., USPGO, , 60 p. (ISBN 0-16-035973-2, lire en ligne), p. 40 et 43 (carte).
  2. (en) Nigel Wrench, « Manhole covers hide secret Moscow », BBC, (consulté le 28 septembre 2015).
  3. a et b (en) « The Secret Worldwide Transit Cabal », sur transitcabal.blogspot.com (consulté le 28 septembre 2015).