Metellina segmentata

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les araignées
Cet article est une ébauche concernant les araignées.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations du projet Arachnologie.

Metellina segmentata
Description de l'image Spider 071003.jpg.
Classification selon The World Spider Catalog
Règne Animalia
Embranchement Arthropoda
Sous-embr. Chelicerata
Classe Arachnida
Ordre Araneae
Sous-ordre Araneomorphae
Famille Tetragnathidae
Genre Metellina

Nom binominal

Metellina segmentata
(Clerck, 1757)

Synonymes

  • Araneus segmentatus Clerck, 1757
  • Meta segmentata (Clerck, 1757)
  • Aranea reticulata Linnaeus, 1758
  • Aranea angulata Schrank, 1781
  • Aranea senoculata Cyrillus, 1787
  • Aranea inclinata Walckenaer, 1802
  • Epeira variegata Risso, 1826
  • Miranda piniophila' Bremi-Wolff, 1849
  • Meta antrorum Simon, 1907

Metellina segmentata est une espèce d'araignées aranéomorphes de la famille des Tetragnathidae[1].

Distribution[modifier | modifier le code]

Cette espèce se rencontre en zone paléarctique[1]. Elle a été introduite au Canada.

Habitat[modifier | modifier le code]

Elle est abondante dans les jardins au printemps et à l'automne.

Description[modifier | modifier le code]

Metellina segmentata
Metellina segmentata
Metellina segmentata

La coloration est variable avec des taches sur le céphalothorax : un V ou un diapason sombres. Les mâles et les femelles sont de taille identique[2].

Toile[modifier | modifier le code]

Metellina segmentata sur sa toile

C'est une araignée à toiles géométriques ou orbitèles qui n'ont pas de plateforme centrale, elles sont attachées à des supports très variables. Les toiles peuvent être inclinées jusqu'à 60°[3].

Éthologie[modifier | modifier le code]

En automne on peut remarquer un mâle sur le bord de la toile à l'abri de la femelle. Dès qu'un insecte se prend dans la toile il l'emballe et l'apporte à la femelle. Pendant qu'elle mange la proie, le mâle s'accouple en moins de trois minutes puis quitte rapidement la toile à la recherche d'une autre femelle[4].

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Clerck, 1757 : Svenska spindlar, uti sina hufvud-slågter indelte samt under några och sextio särskildte arter beskrefne och med illuminerade figurer uplyste. Stockholmiae, p. 1-154.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b WSC, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  2. Michael Chinery, Insectes de France et d'Europe occidentale, Paris, Flammarion, , 320 p. (ISBN 978-2-0812-8823-2), p. 303
  3. Pierre Déom, La Hulotte : n°73, Le petit guide des Araignées à toiles géométriques, 1ère partie, Charleville-Mézières, Passerage, , 35 p. (ISSN 0337-2154), p. 14.
  4. Pierre Déom, La Hulotte : n°74, Le petit guide des Araignées à toiles géométriques, 2ème partie, Charleville-Mézières, Passerage, , 40 p. (ISSN 0337-2154), p. 6-7.