Metal Injection Molding

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le procédé MIM (Metal Injection Molding) est issu du moulage par injection des plastiques adapté à la technologie des poudres. Le métal est mélangé avec un liant, puis injecté ; la pièce est ensuite « déliantée » dans un four sous atmosphère contrôlée, puis frittée. Le frittage atteint 2 247 °F (1 216 °C) en moyenne.

Cette technique a l'avantage de pouvoir créer des formes complexes avec un excellent état de surface et des tolérances fines. Plus rentables pour des formes complexes, Le MIM permet la réalisation en moyennes et grandes séries de petites pièces pour un vaste marché : médical, horlogerie, lunetterie, outillage, électroménager, connectique, automobile, etc.

Grâce à cette technique et à la technologie de poudres il devient possible de créer des alliages extrêmement homogènes, qui ont une très bonne résistance à la corrosion, entre autres qualités. Avec le développement de l'UGV depuis les années 1980, les possibilités se multiplient pour l'usinage complexe