Mesnil-Saint-Georges

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mesnil et Saint-Georges.

Mesnil-Saint-Georges
Mesnil-Saint-Georges
Mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Somme
Arrondissement Montdidier
Canton Roye
Intercommunalité Communauté de communes du Grand Roye
Maire
Mandat
Gaël Bonnard
2014-2020
Code postal 80500
Code commune 80541
Démographie
Gentilé Mesnilois, Mesniloises
Population
municipale
185 hab. (2016 en augmentation de 3,93 % par rapport à 2011)
Densité 31 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 38′ 23″ nord, 2° 31′ 30″ est
Altitude Min. 63 m
Max. 102 m
Superficie 6,04 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Somme

Voir sur la carte administrative de la Somme
City locator 14.svg
Mesnil-Saint-Georges

Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France

Voir sur la carte topographique des Nord-Pas-de-Calais-Picardie
City locator 14.svg
Mesnil-Saint-Georges

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Mesnil-Saint-Georges

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Mesnil-Saint-Georges

Mesnil-Saint-Georges est une commune française située dans le département de la Somme, en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Mesnil-Saint-Georges, petit village à l'ouest de Montdidier, tout proche (et situé à la limite du département de l'Oise), dispose encore de deux mares.

Localisation[modifier | modifier le code]

Rose des vents Fontaine-sous-Montdidier Courtemanche Rose des vents
N Montdidier
O    Mesnil-Saint-Georges    E
S
Welles-Pérennes
Oise
Royaucourt
Oise
Ayencourt

Toponymie[modifier | modifier le code]

« Mesnil », toponyme très répandu en France, à partir de Mansionem, le bas-latin a créé un nouveau terme dérivé du mot latin mansionile[1], diminutif de mansio, demeure, habitation, maison. Devenu en français médiéval maisnil, mesnil, « maison avec terrain »[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le village a été complètement détruit pendant la Première Guerre mondiale ; deux briqueteries ont vu le jour pour la reconstruction qui a duré plusieurs années. De nombreuses traces de la Première Guerre mondiale restent encore visibles notamment au lieu dit le Coupe-Gorge.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 2014 Christophe Blonde[3] DLR  
2014[4] En cours
(au 6 mai 2014)
Gaël Bonnard    

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[6].

En 2016, la commune comptait 185 habitants[Note 1], en augmentation de 3,93 % par rapport à 2011 (Somme : +0,27 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
191225226235237236236236232
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
238232214208192199171176158
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
150162158125187208171150164
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
151133144120137147173177177
2016 - - - - - - - -
185--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Georges.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Le nom du village en picard est Mini ou Mini-Saint-Georges

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Albert Dauzat, Les noms de lieux, origine et évolution, Libraire Delagrave, Paris, 1926, p. 153.
  2. – Marianne Mulon –Noms de lieux d’Île-de-France, Bonneton, Paris, 1997 (ISBN 2862532207)
  3. Réélu pour le mandat 2008-2014 : « Liste des maires de la Somme », sur http://www.somme.pref.gouv.fr, (consulté le 21 février 2009)
  4. « Liste des maires de la Somme » [xls], Liste des élus du département de la Somme, Préfecture de la Somme, (consulté le 9 juin 2014)
  5. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :