Mesila Doda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est une version archivée de cette page, en date du 29 février 2020 à 21:20 et modifiée en dernier par Bot de pluie (discuter | contributions). Elle peut contenir des erreurs, des inexactitudes ou des contenus vandalisés non présents dans la version actuelle.

Mesila Doda, née le à Kukës, est une femme politique albanaise.

Biographie

Elle étudie l'économie à l'université de Tirana (1986-1991) et la philosophie à l'Université pontificale urbanienne à Rome (1991-1995, 1998-1999, 2006-2008)[1]. En 1991, pendant les évènements qui mènent à la chute du régime communiste, elle fait partie des premiers membres du Parti démocrate d'Albanie. En 2001, elle est élue pour ce parti à l'Assemblée d'Albanie, où elle siège jusqu'en .

Elle défend des positions conservatrices, notamment en s'opposant aux droits des homosexuels[2]. Elle est considérée comme l'un des «principaux opposants au mariage homosexuel au Parlement» par les militants LGBT[3].

En , elle quitte le Parti démocrate[4] et, en , elle se joint au Parti pour la Justice, l'Intégration et l'Unité (Partia për Drejtësi, Integrim dhe Unitet), un parti nationaliste[5].

Battue lors des élections de 2017, elle dénonce une fraude électorale, mais le recomptage des voix ne change pas le résultat du vote.

Références