Meryle Secrest

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Meryle Secrest
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (89 ans)
BathVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinctions

Meryle Secrest, née le 23 avril 1930 à Bath, est une biographe et journaliste américaine d'origine britannique, spécialisée en histoire de l'art, auteur d'essais consacrés à la vie et à l'œuvre de créateurs tels que Frank Lloyd Wright, Modigliani, Dalí, Elsa Schiaparelli ou Leonard Bernstein, d'experts comme Bernard Berenson et Kenneth Clark ou de collectionneurs comme Joseph Duveen.

Biographie[modifier | modifier le code]

Vie privée[modifier | modifier le code]

June Meryle Doman est la fille d'Albert Edward Doman et d'Olive Edith May[1]. La famille émigre d'abord au Canada en 1948 puis aux États-Unis en 1953[1]. Meryle Doman est naturalisée américaine en 1957[1].

Elle se marie deux fois : avec le journaliste David Waight Secrest, dont elle divorce en 1965. Ils ont deux fils et une fille[1]. Elle se remarie en 1975 avec le compositeur américain Thomas Beveridge (nl)[1]. Elle vit à Washington.

Carrière[modifier | modifier le code]

Meryle Secrest fait ses débuts de rédactrice en 1949 pour les Hamilton News à Hamilton (Ontario), ce qui lui vaut d’être nommée Most Promising Young Writer par le Canadian Women's Press Club en 1950. Elle est ensuite reporter au Bristol Evening Post et au Columbus Citizen, avant de travailler au Washington Post à partir des années 1960, en particulier dans les pages culturelles, où elle tient une rubrique de critique d’art[1].

Depuis 1975, elle collabore en free-lance à diverses publications, dont le Post et le New York Times, tout en se consacrant à l’écriture de ses livres.

Elle enseigne la littérature anglaise à la George Mason University de Fairfax (Virginie) à partir de 2002[1].

Publications[modifier | modifier le code]

Ouvrages traduits en français[modifier | modifier le code]

Ouvrages en langue anglaise[modifier | modifier le code]

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h i j et k « Secrest, Meryle, 1930- », sur encyclopedia.com.
  2. Recension dans The Guardian, 2015.
  3. President Bush Announces 2006 National Medal of Arts and National Humanities Medal Recipients [lire en ligne]

Liens externes[modifier | modifier le code]