Merveille (beignet)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Merveille.
Merveille
Image illustrative de l'article Merveille (beignet)
Merveilles du Gers et floc de gascogne

Lieu d’origine Sud-Ouest de la France (Gascogne, Bordelais, Charentes, Périgord); Vallée d'Aoste, Suisse romande
Place dans le service dessert
Température de service chaud ou froid
Ingrédients farine, œufs, lait, sucre ou miel, fleur d'oranger et une cuillère d'armagnac
Accompagnement Floc de Gascogne, pacherenc du Vic-Bilh, Alsace vendanges tardives gewurztraminer, muscat de Beaumes-de-Venise, Loupiac liquoreux, Muscat de Lunel ou Muscat de Saint-Jean-de-Minervois

Les merveilles sont des beignets typiques du Sud-Ouest de la France (Gascogne, Bordelais, Charentes, Périgord) ainsi que de la Vallée d'Aoste et de la Suisse romande.

Elles sont proches des bugnes.

Origine[modifier | modifier le code]

Initialement ces beignets étaient préparés lors du carnaval pour célébrer le Mardi gras[1].

Ingrédients[modifier | modifier le code]

Outre la farine, les œufs et le lait, les ingrédients nécessaires sont du sucre ou du miel, de la fleur d'oranger et une cuillère d'armagnac[2],[3].

Préparation[modifier | modifier le code]

Cet appareil est travaillé pour obtenir une pâte très fine qui cuit en 5 minutes dans du beurre chaud. En Gascogne où le beurre n’était à peu près jamais employé, on utilisait de l’huile. Ces beignets se dégustent chauds recouverts de sucre ou de miel[3]. Légers à la pâte un peu sablée[1], ils cousinent avec les bugnes du Lyonnais[3].

Variétés[modifier | modifier le code]

Les merveilles comme bugnes sont connus dans de nombreux pays en Europe où ils ont leurs noms régionaux. En Vallée d'Aoste, ces beignets sont appelés merveilles, du fait qu'il s'agit d'une région francophone, à la différence du reste d'Italie.

Pays ou région Dénomination
Biélorussie хрушчы ou фаворкі
Croatie krostole
Danemark klejner
Allemagne Raderkuchen
Hongrie csöröge
Italie bugie, cenci, chiacchiere, crostoli, galani ou sfrappole
Lituanie žagarėliai
Pologne chruściki, chrusty ou faworki
Roumanie minciunele, cirighele ou scovergi
Russie хворост
Slovaquie fánka
Suéde klenäter
Ukraine вергуни
France bugnes ou merveilles

Notes et références[modifier | modifier le code]