Meriem Beldi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Meriem Beldi
مريم بلدي
Description de cette image, également commentée ci-après
Meriem Beldi, lors d'un de ses concerts
Informations générales
Naissance (44 ans)
Alger - (Drapeau de l'Algérie Algérie)
Activité principale Chanteuse
Genre musical Arabo-andalou
Instruments Oud

Meriem Beldi (ar : مريم بلدي), est une interprète et musicienne algérienne de musique arabo-andalouse, née le à Alger.

Biographie[modifier | modifier le code]

Issue d'une famille de mélomanes de musique arabo-andalouse. À six ans accompagnée de sa mère, elle assiste à un concert de musique arabo-andalouse et ce jour-là, il y avait comme chef d'orchestre Farid Bensensa, son futur maître qui lui apprit les notions de musique à la prestigieuse école de musique andalouse El Mossilia El Djazairia à Alger et dont les maîtres étaient Sid Ahmed Serri et Sid Ali Benmerabet[1].

Après une courte carrière d'hôtesse de l'air chez Air Algérie[2], elle a enregistré au total trois albums, le premier intitulé « Y'a Rache el faten » enregistré en 2001, il se compose de deux parties « Inkilabet Zidane » (y'a racha faten et y'a bahi djemel) avec un style constantinois, le second intitulé Nouba Hassine sous la direction de Nacer Dhinne Benmerabet, enregistré en 2002 dans le prestigieux studio de Bouabdelah Zerouki[réf. nécessaire].

Après neuf ans d'absence qu’elle a consacrés à l’éducation de ses enfants, elle revient avec un nouvel et troisième album « Nouba Zidane », enregistré à Paris et sorti en premier à Alger, le 27 décembre 2014.[réf. nécessaire]

Elle a participé en tant que chanteuse à plusieurs concerts en Algérie et à l'étranger, dont deux en 1998 à l’Exposition Universelle de Lisbonne au Portugal et en 2003 lors de l'Année de l'Algérie en France.[réf. nécessaire]

Vie privée[modifier | modifier le code]

Elle vit actuellement à Paris depuis 2004 et elle a deux enfants.[réf. nécessaire]

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 2001 : Y'a Rache el faten
  • 2002 : Nouba Hassine
  • 2014 : Nouba Zidane

Notes et références[modifier | modifier le code]