Mercuriales (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mercuriales (homonymie).

Mercuriales est un film français réalisé par Virgil Vernier, sorti en 2014.

Philippine Stindel, en janvier 2015 au dîner des Révélations des César du cinéma 2015, pour son rôle de Joane.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Joane et Lisa sont hôtesses d'accueil dans les tours Mercuriales de la banlieue parisienne. Lisa est Moldave, hantée par la mémoire d'une cousine émigrée en France et disparue sans laisser de traces. Joane est Française et cherche autant la gloire et la fortune qu'un sens à sa vie. Toutes les deux se lient d'une amitié profonde et partent quelques jours à la frontière allemande

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre : Mercuriales
  • Réalisation : Virgil Vernier
  • Scénario : Virgil Vernier et Mariette Desert
  • Direction Artistique : Pauline Lévêque
  • Photographie : Jordane Chouzenoux
  • Son : Julien Sicart et Simon Apostolou
  • Décors : Isabelle Voisin
  • Costumes: Pauline Lévêque et Raphaëlle Rieu
  • Musique : James Ferraro
  • Montage : Raphaëlle Martin-Holger
  • Société de production : Kazak Productions
  • Pays d'origine : Drapeau de la France France
  • Durée : 108 minutes
  • Dates de sortie :

Distribution[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Sélections[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

  • Dans les Cahiers du cinéma (no 701, juin 2014, p. 15), Vincent Malausa écrit que Virgil Vernier « poursuit son travail d'immersion dans les zones les plus poreuses du territoire en invoquant un rapport à l'histoire et aux légendes qui débouche sur une mosaïque spatio-temporelle d'une grande puissance lyrique, proche d'une conception chamanique du cinéma ».
  • Jean-François Rauger, dans son article du Monde (21 mai 2014), note que le film « semble poursuivre la recherche effectuée sur Orléans où, déjà, la différence entre documentaire et fiction paraissait à la fois volontairement imprécise et incroyablement excessive » ; il estime que Mercuriales « complique à dessein cette distinction ».

Liens externes[modifier | modifier le code]