Mercedes-Benz T80

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne pas confondre avec le char d'assaut T-80.
Mercedes-Benz T80
Rekordwagen
Mercedes-Benz T80

La T80 au musée de Stuttgart

Présentation
Équipe Drapeau de l'Allemagne nazie Daimler-Benz AG
Constructeur Drapeau de l'Allemagne nazie Mercedes-Benz
Année du modèle 1939
Spécifications techniques
Nom du moteur Daimler-Benz DB 603
Cylindrée 44 520 cm3
Configuration V12 inversé
Orientation du moteur Longitudinal
Position du moteur Centrale
Système de carburant Injection
Système de freinage Freins à tambour hydrauliques
Cockpit Monoplace
Poids 2 896
Dimensions Longueur : 8 240
Largueur : 3 200
Carburant Mélange spécial
(voir caractéristiques)
Histoire en compétition
Pilotes Drapeau de l'Allemagne nazie Hans Stuck (non conduite)
Courses Victoires Pole Meilleur tour
0 0 0 0

Chronologie des modèles (1938 - 1939)

La Mercedes-Benz T80 est un véhicule record de vitesse construit par Mercedes-Benz et développée en collaboration avec Ferdinand Porsche en 1939.

La T80 était destiné à briser le record mondial de vitesse sur terre, mais cela n'a jamais été tenté à cause du déclenchement de la Seconde Guerre mondiale. La vitesse de 634 km/h aurait probablement été atteinte par le pilote Hans Stuck sur une section droite de l'autoroute allemande reliant Halle à Dessau si la Seconde Guerre mondiale n'avait pas éclaté.

La voiture est maintenant exposée au musée Mercedes-Benz de Stuttgart.

Historique[modifier | modifier le code]

Le pilote de course Hans Stuck de 36 ans dont l'étoile palissait face à la concurrence des jeunes coureurs émergents d'Auto Union comme Bernd Rosemeyer, écrivit au conseil d'administration de Daimler-Benz AG :

« Mein Lebenswunsch ist es, der schnellste Mann der Welt zu werden. Ich werde dafür auch jedes Opfer und jede Leistung aufbringen. »
(en français : « « Mon souhait à long terme est d'être l'homme le plus rapide du monde. Je ferai tous les sacrifices et chacun augmentera les performances." »)
- Hans Stuck.

Le 12 octobre 1939, le premier essai sur dynamomètre fut effectué.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Moteur Daimler-Benz DB 603.

Dimension[modifier | modifier le code]

Longueur 8 240 mm
Largeur 3 200 mm
Hauteur 1 270 mm
Empattement 3 550 mm
Voies AV/AR 1 320 mm / 1 180 mm
Poids à vide 2 896 kg
Cx 0,18

Carburant[modifier | modifier le code]

Le moteur utilise un mélange spécial d'alcool méthylique (63 %), de benzène (16 %), d'éthanol (12 %), d'acétone (4,4 %), de nitrobenzène (2,2 %), d’Avgas (2 %) et d’éther (0,4 %).

Motorisations[modifier | modifier le code]

La T80 était équipé d'un moteur d'avion de douze cylindres en V inversé utilisant du carburant spécifique : le Daimler-Benz DB 603. Ce moteur était utilisé sur les avions de chasse tel que les Dornier Do 335 ou les Focke-Wulf Ta 152 mais également sur les bimoteurs Messerschmitt Me 410 et Heinkel He 219 ou même les bombardiers lourds quadrimoteurs comme le Heinkel He 274.

Modèle Construction Moteur + Nom Capacité Performance Couple 0 à 100 km/h Vitesse maxi Consommation + CO²
T80 1939 12 cylindres en V
DB 603 N
44 520 cm3
(44,52 L)
2 600 kW (3 000 ch) à 3000 tr/min 750 km/h*

* = vitesse approximative

Mécanique[modifier | modifier le code]

Situation actuelle[modifier | modifier le code]

Le véhicule est actuellement exposé au musée Mercedes-Benz à Stuttgart. Beaucoup de gens au cours des décennies ont fait pression sur Mercedes-Benz pour restaurer et tester la T80 afin de savoir si elle aurait été en mesure d'atteindre 634 km/h. Cependant il serait difficile de réaliser l'exploit puisque le moteur n'est plus dans le véhicule. En effet, il fut utilisé comme moteur de secours pour un avion de l'armée allemande durant la Seconde Guerre mondiale.

Notes et références[modifier | modifier le code]


Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :