Mercedario

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’Argentine image illustrant la montagne
Cet article est une ébauche concernant l’Argentine et la montagne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Mercedario
Vue du Mercedario.
Vue du Mercedario.
Géographie
Altitude 6 720 m
Massif Cordillère de la Ramada (Andes)
Coordonnées 31° 59′ 18″ sud, 70° 06′ 25″ ouest
Administration
Pays Drapeau de l'Argentine Argentine
Province San Juan
Département Calingasta
Ascension
Première par Adam Karpiński et Wiktor Ostrowski

Géolocalisation sur la carte : Argentine

(Voir situation sur carte : Argentine)
Mercedario

Le Cerro Mercedario, en Argentine, est le plus haut sommet de la cordillère de la Ramada et le huitième sommet le plus haut de la cordillère des Andes. Son origine est orogénique par plissement. Il est situé à une centaine de kilomètres au nord de l'Aconcagua, dans la province de San Juan (département de Calingasta), et à 12 km à l'est de la frontière chilienne.

Il n'est pas certain que l'altitude de cette montagne ait été correctement mesurée. Les chiffres donnés sont de 6 770 et 6 720 mètres, ce dernier chiffre paraissant plus juste (mesuré par Shuttle Radar Topography Mission, SRTM)[réf. nécessaire]. La proéminence de la montagne est de 3 333 mètres.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il est escaladé pour la première fois en 1934 par Adam Karpiński et Wiktor Ostrowski, membres d'une expédition d'andinistes polonais conduite par Konstanty Jodko-Narkiewicz (en).

En 1968, après plusieurs tentatives réalisées par les meilleurs grimpeurs argentins, une expédition japonaise conduite par Saburo Yoshida accomplit la première ascension par la face sud. En 1971, une expédition autrichienne conduite par Fritz Moravec et Othmar Kucera, font l'ascension par la face nord. En 1972, les Italiens Sergio Job Gino et Antonio Beorchia Nigris atteignent le sommet du Mercedario par la voie normale et découvrent des ruines incas juste en dessous du sommet. En , une expédition italienne, menée par Antonio Mastellaro fait l'ascension par la face est. En 1983, une petite expédition originaire de Gorizia réussit à traverser la crête sud-ouest, qui était considérée comme la voie la plus difficile de la montagne, et l'un des derniers problèmes d'alpinisme dans les Andes. Le , Mauro Collini, Sergio Figel, Mario Tavagnutti et Rudi Vittori atteignent le sommet[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) La Montagna - Grande Enciclopedia Illustrata, vol. 6, p. 119-120, Istituto Geografico De Agostini, Novare, 1984

Liens externes[modifier | modifier le code]