Mennonites d'Argentine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Mennonitisme en Argentine)
Aller à : navigation, rechercher

Les mennonites en Argentine représentent la troisième plus grande communauté de mennonites d'Amérique du Sud avec 4 678 membres en 2012. Parmi eux figurent des mennonites originaires de régions allemandes ou néerlandaises et des autochtones convertis au mennonitisme.

Les mennonites germaniques parlent le Plautdietsch et vivent répartis dans 4 colonies, principalement dans la province de La Pampa. Les convertis continuent de parler l'espagnol et de vivre dans les villes en ayant un mode de vie proche de celui des autres protestants d'Argentine. Tandis que les mennonites historiques cherchent à vivre dans un endroit calme et éloigné du monde moderne où ils peuvent vivre sereinement selon leurs traditions, d'autres mennonites, plus libéraux, exercent des activités missionnaires.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les mennonites historiques d'Argentine ont une longue histoire de migrations. Ce sont les descendants des mennonites du delta de la Vistule qui ont migré entre 1789 et 1804 dans l'Empire russe et plus précisément l'actuelle Ukraine. De là, ils ont migré au Canada à partir des années 1870 puis au Mexique et au Paraguay dans les années 1920. La migration vers la Bolivie a commencé en 1954. Les premières installations en Argentine ont commencé en 1986 et 1987 avec des mennonites venus principalement du Mexique mais aussi de Bolivie et du Paraguay.

Ces mennonites viennent de différents pays mais sont tous originaires de régions allemandes ou néerlandaises. Ils sont parfois regroupés sous la même dénomination de mennonites russes (en).

Population[modifier | modifier le code]

En 2012, le nombre de mennonites adultes en Argentine était de 4 678. Parmi eux, 1 440 sont des mennonites historiques aux origines germaniques et les 3 238 autres sont des autochtones convertis.

Les mennonites argentins parlent le Plautdietsch, un vieux dialecte allemand. L'espagnol est maîtrisé par une partie des colons et est enseigné dans les écoles. Les mennonites convertis continuent de parler leur langue natale, généralement l'espagnol.

Les mennonites vivent humblement sans électricité, voitures, téléphones, télévisions et bien d'autres biens modernes. Leur activité principale est l'agriculture intensive. Ils vivent isolés et leurs relations avec le monde extérieur se limitent à l'achat de matières premières et à la vente de leurs productions agricoles.

Localisation[modifier | modifier le code]

Les mennonites argentins possèdent 10 000 hectares à 40 kilomètres de Guatraché, La Pampa (appelé "La Nueva Esperanza", en français, Le nouvel espoir) et deux communautés agricoles de 10 000 hectares à Pampa de los Guanacos, Santiago del Estero[1]. Ils vivent à Santiago del Estero depuis la fin de 2003 et début 2004, à La Pampa[2].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]