Menkyo kaiden

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le Japon
Cet article est une ébauche concernant le Japon.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (mai 2008).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Le menkyo kaiden est le plus haut niveau dans l'autorisation d'enseigner la technique et l'esprit d'un art martial japonais classique, remise par le maître d'une école, à son ou ses élèves les plus proches et avancés.

Il était considéré comme l'attestation de la transmission ultime, venant après les niveaux kirikami puis mokuroku, marque de l'héritage technique et spirituel, et faisait entrer les élus dans la généalogie officielle des maîtres de l'école.

Le système ultérieur de graduation en dan dans les budō reprend cette disposition au niveau du titre hanshi, équivalent à la connaissance et à la maîtrise absolue.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]