Menhir des Roches-Baritaud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Menhir des Roches-Baritaud
Image illustrative de l’article Menhir des Roches-Baritaud
Vue générale de l'édifice
Présentation
Nom local Menhir du Pré de la Pierre
Type menhir
Période Néolithique
Protection Logo monument historique Classé MH (1983, 1987)
Caractéristiques
Matériaux granite
Géographie
Coordonnées 46° 43′ 49″ nord, 1° 03′ 49″ ouest
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Vendée
Commune Saint-Germain-de-Prinçay
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Menhir des Roches-Baritaud
Géolocalisation sur la carte : Pays de la Loire
(Voir situation sur carte : Pays de la Loire)
Menhir des Roches-Baritaud
Géolocalisation sur la carte : Vendée
(Voir situation sur carte : Vendée)
Menhir des Roches-Baritaud

Le menhir des Roches-Baritaud, appelé aussi menhir du Pré de la Pierre, est un menhir situé à Saint-Germain-de-Prinçay, dans le département français de la Vendée.

Protection[modifier | modifier le code]

L'édifice est classé au titre des monuments historiques en 1983[1] et 1987[2].

Description[modifier | modifier le code]

Il est signalé par Gobert en 1864 et par l'abbé Baudry en 1871. A l'époque, il mesurait 3,30 m de hauteur. C'est un bloc de granite d'environ 3 m de haut, ce qui laisse entendre un probable remblai à son pied depuis le premier signalement[3].

Selon Marcel Baudouin, il existait aux Roches-Baritaud trois menhirs et un dolmen[4]. Un second menhir, en quartzite, était situé en direction de l'ouest mais il était déjà disparu en 1871[3] et un troisième à environ 500 m en direction de l'est[4]. Il aurait mesuré 2,50 m de hauteur[4]. Quant au dolmen signalé par Baudouin, il pourrait s'agir du dolmen de l'Amadon, situé à l'origine environ 900 m plus à l'est.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Bertrand Poissonnier, La Vendée préhistorique, La Crèche, Geste éditions, , 367 p. (ISBN 2-910919-38-2), p. 228. 
  • Roger Joussaume, « Le dolmen de l'Amadon à Saint-Germain-de-Prinçay (Vendée) », Bulletin de la Société préhistorique de France, vol. 75, no 8,‎ , p. 237-240 (lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]