Menhir de la Petite-Roche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Menhir de la Petite-Roche
Image illustrative de l’article Menhir de la Petite-Roche
Vue générale de l'édifice
Présentation
Nom local Menhir du Champ-de-la-Pierre
Type menhir
Période Néolithique
Protection Logo monument historique Classé MH (1989)
Caractéristiques
Matériaux quartzite
Géographie
Coordonnées 46° 55′ 50″ nord, 1° 24′ 17″ ouest
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Vendée
Commune Montréverd
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Menhir de la Petite-Roche
Géolocalisation sur la carte : Pays de la Loire
(Voir situation sur carte : Pays de la Loire)
Menhir de la Petite-Roche
Géolocalisation sur la carte : Vendée
(Voir situation sur carte : Vendée)
Menhir de la Petite-Roche

Le menhir de la Petite-Roche, ou « menhir du Champ-de-la-Pierre », est un menhir situé entre la Grande et la Petite-Roche, sur la commune déléguée de Saint-André-Treize-Voies, à Montréverd, dans le département de la Vendée et la région des Pays-de-la-Loire.

Description[modifier | modifier le code]

Le menhir est classé au titre des Monuments historiques par arrêté du [1].

C'est un bloc monolithique en quartzite d'une hauteur de 2,70 m, large de 2 m et épais de 1,15 m[2]. Selon l'abbé Baudry, trois autres petits menhirs renversés étaient visibles aux alentours près du ruisseau de l’Ognon[3].

Ces menhirs ont donné leur nom à la seigneurie de la Grande-Roche, berceau de la famille de La Roche-Saint-André.

Odonymie[modifier | modifier le code]

L’impasse du Menhir et celle de la Pierre-Levée, deux voies sans issue de Montréverd, rappellent la présence du menhir de la Petite-Roche dans le hameau de la Grande-Roche, situé à proximité du monolithe.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Abbé Ferdinand Baudry, « Antiquités celtiques de la Vendée et légendes : arrondissements de Fontenay-le-Comte et de La Roche-sur-Yon », Annuaire de la Société d’émulation de la Vendée, La Roche-sur-Yon, Société d’émulation de la Vendée,‎ , p. 110-136.
  • Bertrand Poissonnier (préf. Roger Joussaume), La Vendée préhistorique, La Crèche, Geste Éditions, , 367 p. (ISBN 2-910919-38-2), p. 215.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Ressource relative à l'architectureVoir et modifier les données sur Wikidata :