Menhir de Couëbrac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Menhir de Couëbrac
Nozay - Menhir Couëbrac (1).jpg
Présentation
Type
Propriétaire
Propriété privée
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Loire-Atlantique
voir sur la carte de Loire-Atlantique
Red pog.svg

Le menhir de Couëbrac est un menhir situé à Nozay, en France[1].

Description[modifier | modifier le code]

Le menhir de Couëbrac est un mégalithe en quartz blanc veiné de rose, avec quelques petites inclusions de cassitérite. Sa hauteur est de 2,80 m. Il mesure 60 à 75 cm d'épaisseur et 2,15 m de largeur[2].

Localisation[modifier | modifier le code]

Le menhir est situé sur la commune de Nozay, dans le département de la Loire-Atlantique, au village de Coisbrac. Il se trouve à l'extrémité d'un large promontoire couvert de lande, se terminant au-dessus d'une petite gorge rocheuse, actuel site d'extraction de schiste, et où passe le ruisseau de Cetray, petit affluent de la rivière du Don.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Historique[modifier | modifier le code]

Ce menhir est décrit au mois de janvier 1881 par l'archéologue Pitre de Lisle du Dréneuc, qui lui avait été signalé par l'historien local Alcide Leroux, parmi d'autres vestiges mégalithiques nozéens[2].

Le monument est classé au titre des monuments historiques en 1928[1].

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Menhir de Couëbrac », notice no PA00108763, base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. a et b Pitre de Lisle du Dréneuc, Dictionnaire archéologique de la Loire-Inférieure, 1882.