Memor (signalisation ferroviaire)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Memor.
La lampe jaune
La lampe bleue

Le système Memor est un système de répétition et de mémorisation de l'aspect des signaux utilisé en Belgique. Il utilise les impusions électriques fournies par des crocodiles placés au milieu de la voie.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Les crocodiles peuvent transmettre au convoi des impulsions soit positives, soit négatives :

  • Les impulsions positives provoquent le clignotement d'une lampe jaune pendant quelques secondes puis l'arrêt du convoi (freinage d'urgence). Pour éviter cela, le conducteur doit appuyer sur un bouton-poussoir dit "de vigilance"[1]; après la lampe reste allumée fixe pour mémorisation. Les impulsions positives sont reçues au droit d'un signal présentant l'aspect "2 jaunes", "vert-jaune vertical", "vert-jaune horizontal" ou éteint (voir la signalisation belge pour la signification de ces aspects), et de certains panneaux annonçant une réduction de vitesse.
  • Les impulsions négatives provoquent l'allumage durant quelques instants d'une lampe bleue et l'extinction de la lampe jaune si elle était allumée. Elles sont reçues lors du passage au droit d'un signal présentant l'aspect "vert". Des versions récentes du Memor font sonner un gong à la place d'allumer la lampe bleue (comme le "Gong-sifflet" et la TBL).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Réglementairement, le conducteur doit appuyer sur le bouton-poussoir vigilance avant le passage au droit du signal, ce qui a pour effet d'allumer la lampe jaune; il le maintient en franchissant le crocodile: la lampe s'éteint; il peut alors le relâcher: la lampe s'allume fixe. Un appui tardif est considéré comme un défaut de vigilance.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]