Melodie Johnson Howe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Melodie Johnson Howe
Nom de naissance Melodie Johnson
Naissance (77 ans)
Los Angeles, Californie, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Anglais américain
Genres

Melodie Johnson Howe, née le à Los Angeles, est une ancienne actrice américaine, devenue auteur de roman policier.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle s’intéresse à l’écriture dès son plus jeune âge et rédige des courtes pièces de théâtre restées inédites. Elle fait des études à l'Université de Californie à Los Angeles en création littéraire. Pourtant, à partir de 1965, elle se lance dans une carrière d’actrice à Hollywood. Elle apparaît au générique d'épisodes de plusieurs séries télévisées, dont Le Virginien, Opération vol, Ma sorcière bien-aimée et Mannix. Elle décroche également de petits rôles au cinéma, notamment dans Un shérif à New York (1968) de Don Siegel, aux côtés de Clint Eastwood, et dans La Guerre des bootleggers (1970) de Richard Quine, avec Patrick McGoohan et Richard Widmark. Elle met fin à sa carrière de comédienne au début des années 1980.

Sous son nom de femme mariée, Melodie Johnson Howe, elle publie à quelques années d'intervalle The Mother Shadow (1989) et Beauty Dies (1994), deux romans policiers mettant en scène Claire Conrad et Maggie Hill, deux limiers féminins qui entretiennent des relations professionnelles semblables à celles qui prévalent entre Nero Wolfe et Archie Goodwin, les héros de Rex Stout.

En 2011, elle fait paraître Shooting Hollywood (2011), un recueil de nouvelles qui racontent les aventures de Diana Poole, ancienne actrice dans la quarantaine qui cherche à reprendre sa carrière et qui se voit toujours contrainte d’élucider des affaires criminelles qui ne cessent de la détourner de son art. En 2013 paraît City of Mirrors, le premier roman consacrée à cette nouvelle héroïne.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans policiers[modifier | modifier le code]

Série Claire Conrad et Maggie Hill[modifier | modifier le code]

  • The Mother Shadow (1989)
    Publié en français sous le titre La Monnaie de sa pièce, Paris, Librairie des Champs-Élysées, Le Masque no 2095, 1992
  • Beauty Dies (1994)
    Publié en français sous le titre La belle est bien morte, Paris, Librairie des Champs-Élysées, Le Masque no 2260, 1996

Série Diana Poole[modifier | modifier le code]

Recueils de nouvelles[modifier | modifier le code]

Série Diana Poole[modifier | modifier le code]

  • Shooting Hollywood (2011)

Filmographie[modifier | modifier le code]

Au cinéma[modifier | modifier le code]

À la télévision[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]