Melkart

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Deux bronzes phéniciens découverts à proximité du temple de Melqart de Gadès, aujourd'hui sur la commune de San Fernando dans la province de Cadix en Andalousie, Espagne. La première statuette représente Melqart. -- Musée de Cadix.

Melkart ou Melqart ou Melkhart est un dieu d'origine phénicienne.

Appelé aussi Ba'al Sor ou Ba'al de tyr, son nom vient de deux racines issues du phénicien : Melk ou Melek qui signifie « prince », « roi » et Qart ou QRT qui signifie « cité » ce qui donne prince de la cité ou roi de la ville de tyr.

Melqart est issu d'une association entre deux divinités phéniciennes : Baal et Yam. Grâce à cette dualité, le seigneur de tyr est à la fois dieu de la fertilité qui meurt et renait chaque année; et dieu de la mer réputé pour ses conquêtes et ses exploits maritimes. son caractère marin est d'ailleurs représenté dans les monnaies tyriennes où Melqart figure chevauchant un hippocampe ailé[1].

À Carthage, de nombreux noms propres ont été formés avec le nom de Melqart, ce qui atteste de la popularité de ce dieu.

Le nom punique Hamilcar provient de celui de cette divinité.

Dans le monde gréco-romain, il a été assimilé à Héraclès, notamment à Gadès et à Lixus, où il avait un temple important.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. René Dussaud, Syria revue d'art oriental et d'archéologie volume 25 numéro 3, , p. 205-233

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]