Melchior Hoffmann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hoffmann.
Page d'aide sur l'homonymie Pour l'anabaptiste, voir Melchior Hoffman.
Melchior Hoffmann
Description de l'image defaut.svg.
Naissance 1679 ou 1685
Altenberg, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Décès
Activité principale Compositeur

Georg Melchior Hoffmann (aussi Hofmann) est un compositeur allemand né en 1679 ou en 1685 (selon les sources) à Altenberg et mort en 1715.

Vie[modifier | modifier le code]

Après des premières années comme enfant de chœur à Dresde, Melchior Hoffmann devient organiste et directeur musical de la nouvelle église de Leipzig. Entre 1704 et 1714 environ, il dirige le Collegium Musicum à la suite de Georg Philipp Telemann ainsi que l'opéra de Leipzig. Lorsque Hoffmann visite l'Angleterre, il est pris sous l'aile de Johann Georg Pisendel.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Trois œuvres aujourd'hui attribuées à Hoffmann sont devenues célèbres, car elles furent longtemps considérées comme étant de la main de Johann Sebastian Bach : l'Aria pour Alto Schlage doch, gewünschte Stunde (BWV 53), la cantate pour ténor Meine Seele rühmt und preist (BWV 189), et un magnificat en la mineur (BWV Anh. 21, de 1707).

Parmi les autres œuvres de Hoffmann, on peut citer une Sinfonia en fa mineur, un Lamento pour cordes et basse continue, et un concerto pour cor et orchestre (des incertitudes subsistent pour ce dernier).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Andreas Glöckner : Melchior Hoffmann. Dans : The New Grove. Dictionary of Music and Musicians, London 2001, Band 11, S. 595

Liens externes[modifier | modifier le code]