Mel Hurtig

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mel Hurtig
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 84 ans)
VancouverVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Parti politique
Distinction

Mel Hurtig (né le 24 juin 1932 à Edmonton en Alberta et mort le à Vancouver[1]) est un éditeur, auteur et homme politique canadien.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1956, Mel Hurtig ouvre une librairie qui devient l'un des plus grands lieux de vente de livres au détail au Canada. Après avoir vendu ses magasins en 1972, il se concentre sur l'édition avec la fondation de Hurtig Publishers. En 1980, il lance le projet de L'Encyclopédie canadienne au coût de 12 millions et publiée en 1985. En septembre 1990, Mel Hurtig publie l'Encyclopédie junior du Canada en cinq volumes, la première encyclopédie pour jeunes Canadiens. L'Encyclopédie canadienne est devenue gratuite et accessible en ligne dans les années 90, et elle a inspiré le projet Wikipédia[2].

Il est l'ancien président de l'Edmonton Art Gallery et fut le président fondateur du Conseil des Canadiens de 1985 à 1987.

Politique[modifier | modifier le code]

Lors de l'élection fédérale de 1972, Mel Hurtig est candidat du Parti libéral dans la circonscription fédérale d'Edmonton-Ouest, mais est défait par Marcel Lambert. En 1992, Mel Hurtig est élu chef du Parti national (Canada), qu'il mène lors de l'élection de 1993 ; il ne fait toutefois élire aucun candidat. Il est lui-même candidat dans la circonscription d'Edmonton-Nord-Ouest, mais est défait par Anne McLellan.

Honneurs[modifier | modifier le code]

Mel Hurtig a reçu plusieurs honneurs et récompenses au cours de sa vie. En 1980, il devient Officier de l'Ordre du Canada. En 1986, il reçoit la médaille centenaire de la Société royale du Canada. Il détient de plus plusieurs doctorats honoris causa de l'Université York, l'Université Wilfrid Laurier, l'Université de Lethbridge, l'Université de l'Alberta, l'Université Concordia et l'Université de la Colombie-Britannique.

Publications (sélection)[modifier | modifier le code]

  • (en) The Betrayal of Canada, 1991
  • (en) At Twilight in the Country/Memoirs of a Canadian Nationalist, 1996
  • (en) Pay the Rent or Feed the Kids, 2000
  • (en) The Vanishing Country, 2002
  • (en) Rushing to Armageddon, 2004

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Ian Bailey, « Publisher, author and political agitator Mel Hurtig dies at 84 », sur The Globe and Mail, (consulté le 4 août 2016).
  2. Stéphane Parent, « Mort de Mel Hurtig, créateur de l'Encyclopédie canadienne et idéateur de Wikipédia », sur Radio Canada International, 4 août 2016 (consulté le 5 août 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]