Meisei Gotō

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Goto.
Meisei Gotō
Defaut 2.svg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 67 ans)
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Distinction

Meisei Gotō (後藤 明生, Gotō Meisei?, ), également connu sous le nom Akio Gotō, est un écrivain japonais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Goto est né en Corée du Nord, mais fuit avec sa famille au Kyūshū au Japon tandis qu'il est au collège. Il étudie la littérature russe à l'université Waseda et porte un intérêt particulier à Nicolas Gogol. Il travaille ensuite dans une agence de publicité et une maison d'édition, avant de devenir romancier professionnel en 1968.

Principaux prix[modifier | modifier le code]

Titres publiés (sélection)[modifier | modifier le code]

  • Shiteki seikatsu, 1969.
  • Waraijigoku, 1969.
  • Nani?, 1970.
  • Kakarenai hōkoku, 1971.
  • Kankei, 1971.
  • En to daen no sekai, 1972.
  • Gotō Meisei shū, 1972.
  • Hasamiuchi (« Attaqué des deux côtés »), 1973.
  • Yonjissai no Oburōmofu, 1973.
  • Fumbet suzakari no mufumbetsu, 1974.
  • Fushigi na temaneki, 1975.
  • Nemuri otoko no me, 1975.
  • Ōinaru mujun, 1975.
  • Omoigawa, 1975.
  • Ugetsu monogatari kikō, 1975.
  • Meguriai, 1976.
  • Hasamiuchi, 1977.
  • Waraizaka, 1977.
  • Yukikaeri, 1977.
  • Yume katari (« Les rêves parlent »)
  • Sake neko ningen, 1978.
  • Torashima, 1978.
  • Yonjissai no Oburōmofu (四十歲 の オブローモフ), Tōkyō : Ōbunsha, 1978.
  • Yume to yume no aida, 1978.
  • Hari no ana kara, 1979.
  • Uso no yō na nichijō, 1979.
  • Hachigatsu, 1980.
  • Contes de pluie et de lune, Harusame monogatari, 1980.
  • Mieru sekai, mienai sekai, 1981.
  • Warai no hōhō : aruiwa Nikorai Gōgori (笑い の 方法 : あるいは ニコライ ゴーゴリ), Tōkyō : Chūō Kōronsha, 1981.
  • Yoshinodayu (吉野大夫), 1981.
  • Fukushū no jidai, Tōkyō : Fukutake Shoten, 1983.
  • Nanji no rinjin (汝 の 隣人), Tōkyō : Kawade Shobō Shinsha, 1983.
  • Shōsetsu ikani yomi ikani kaku ka, 1983.
  • Omocha no chi, chi, chi (おもちゃ の 知、 知、 知), Tōkyō : Tōjusha, 1984.
  • Bungaku ga kawaru toki (文学 が 変る とき), Tōkyō : Chikuma Shobō, 1987.
  • Kafuka no meikyū : Akumu no hōhō (カフカ の 迷宮 : 悪夢 の 方法 ), Tōkyō : Iwanami Shoten, 1987.
  • Memento mori : Watakushi no shokudō shujutsu taiken (メメント モリ : 私 の 食道 手術 体験), Tōkyō : Chūō Kōronsha, 1990.
  • Sukēpu gōto (スケープ ゴート), Tōkyō : Nihon Bungeisha, 1990.

Source de la traduction[modifier | modifier le code]