Meir Bar-Ilan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Meir Bar-Ilan
Meir Bar-Ilan (cropped).jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 69 ans)
JérusalemVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Domaine
Religion
Membre de
Jewish National Council (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Meir Berlin (Meir Bar-Ilan), (1880, Valojyn (Volozhin), Empire russe, aujourd'hui Biélorussie - 18 avril[1] 1949, Jérusalem, Israël) est un rabbin orthodoxe et leader du sionisme religieux. L'université Bar-Ilan porte son nom.

Éléments biographiques[modifier | modifier le code]

Meir Berlin est né en 1880 à Volozhin, dans l'Empire russe[2],[3],[4]. Il est le fils du "Netziv", le rabbin Naftali Zvi Yehuda Berlin, qui dirige la Yechiva de Volojine, en Lituanie. Son grand-père maternel était le rabbin Yitzchak ben Chaim.

Études[modifier | modifier le code]

Dans les Yechivot de Lituanie[modifier | modifier le code]

Meir Berlin étudie dans les Yeshivot de Volozhin (Yechiva de Volojine), de Telshe (Telšiai, Telšiai), Lituanie, de Brisk (Brest-Litovsk) et de Novardnok (Yechiva de Novardok). Dans cette dernière Yechiva, il étudie avec son grand-père, le rabbin Yehiel Mihel Epstein. Il obtient son diplôme de Rabbin (Semikha) en 1902. Il a 22 ans.

L'Université de Berlin[modifier | modifier le code]

Meir Berlin va ensuite étudier à l'Université de Berlin.

Politique[modifier | modifier le code]

Le Mouvement Mizrahi[modifier | modifier le code]

Délégué du Mouvement Mizrahi au Septième Congrès sioniste, à Bâle, du 27 juillet au 2 août 1905, il s'oppose au Projet Ouganda, visant à créer "une patrie juive temporaire, en Ouganda, comme suggéré par la Grande-Bretagne.

En 1911, il devient le secrétaire du Mouvement Mizrachi au niveau mondial.

Les États-Unis[modifier | modifier le code]

Jérusalem[modifier | modifier le code]

L'Encyclopédie Talmudique[modifier | modifier le code]

La Banque Mizrachi[modifier | modifier le code]

Le Journal "Hatzofeh"[modifier | modifier le code]

Ministre des Religions[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

Honneurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]