Meiji mura

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Meiji-mura à Inuyama conserve l'entrée principale de l'ancien Hôtel impérial conçu par Frank Lloyd Wright

Le Meiji-mura (博物館明治村, Hakubutsukan Meiji-mura?, littéralement : musée du « village Meiji ») est un musée/parc à thème architectural en plein air situé à Inuyama, près de Nagoya dans la préfecture d'Aichi au Japon. Ouvert le , le musée préserve des bâtiments historiques des ères Meiji (1867–1912), Taisho (1912–1926) et début Shōwa (1926–1989) du Japon. Plus de 60 bâtiments historiques ont été déplacés et reconstruits sur 1 km2 de collines à côté du lac Iruka. Le bâtiment le plus remarquable est l'entrée principale et le hall reconstruit de l'Hôtel impérial de Frank Lloyd Wright qui à l'origine se trouvait à Tokyo de 1923 à 1967, lorsque le bâtiment principal a été démoli pour faire place à une nouvelle version agrandie de l'hôtel[1].

Contexte[modifier | modifier le code]

Église St. John de Kyoto
Bibliothèque du Palais impérial de Tokyo

L'ère Meiji est une période de changements rapides au Japon. Après des siècles d'isolement, le Japon commence à incorporer des idées de l'Occident, y compris les styles et les techniques de construction. L'objectif du Meiji-mura est de préserver ces premiers exemples historiques de l'architecture occidentale mêlée de techniques et de matériaux de construction japonais. Incidemment, de nombreux bâtiments ont été sauvés de la démolition pendant la période d'après-guerree, autre période de transition et de rapides progrès dans l'histoire du Japon.

Par ailleurs, des bâtiments remarquables d'importance historique ou culturelle, y compris ceux des époques ultérieures sont préservés, y compris quelques bâtiments de style japonais. Neuf des bâtiments sont désignés biens culturels importants et presque tout le reste est enregistrés comme biens culturels matériels. Le musée comprend des bâtiments de Hawaï et de Seattle aux États-Unis ainsi que du Brésil. Une locomotive à vapeur et une voiture avec des navettes et calèches tirées par des chevaux, assurent le transport dans l'enceinte. Un bureau de poste historique opérationnel figure parmi les 67 bâtiments (en 2005). Bien que certains bâtiments sont un peu vides, d'autres possèdent des écrans montrant l'histoire du bâtiment et de la période, des meubles d'époque et autres expositions.

L'ancien Hôtel Impérial est déplacé de Tokyo entre 1967 et 1985. Bien que ne subsistent que l'entrée et le hall principal, c'est la plus grande structure du Meiji-mura.

Parmi les autres bâtiments conservés au Meiji-mura figurent la maison d'été de Lafcadio Hearn à Shizuoka (1868) et la cathédrale St. François Xavier de Kyoto (1890). L'ancienne cathédrale est disponible à la location pour les mariages.

Histoire[modifier | modifier le code]

La création du Meiji-mura est due à Taniguchi Yoshirō (谷口 吉郎?), (1904–79), un architecte, et Moto Tsuchikawa (土川元夫, tsuchikawa moto-o?), 1903–74), alors vice-président et plus tard président de Nagoya Railroad (Meitetsu). Alors qu'il voyage sur la ligne Yamanote à Tokyo, Taniguchi déplore la vue de la démolition du Rokumeikan, un symbole de l'architecture de l'ère Meiji. Il fait appel à son camarade de collège Tsuchikawa afin qu'il joigne ses efforts pour préserver les bâtiments de l'ère Meiji de style occidental d'importance culturelle ou historique. Le , ils créent une fondation à cette fin, tandis que la Nagoya Railroad fournit le financement. Le Meiji-mura est ouvert le sur les rives du réservoir du lac Iruka, exploité par Nagoya Railroad avec Taniguchi en comme directeur du musée qui compte 15 bâtiments.

Bien qu'il soit encore exploité par Nagoya Railroad, une filiale a été créée en 2003 pour superviser le musée et le proche Little World. En raison des récentes pertes financières de la Nagoya Railroad, l'avenir du parc est en question. Bien que les travaux de rénovation ont été suspendus pendant un temps, le travail sur le déplacement du Shibakawa Yashiki de Nishinomiya à Kobe a commencé en janvier 2005.

Chef successifs du village[modifier | modifier le code]

De célèbres acteurs japonais ont servi de chef honoraire du village.

  1. Musei Tokugawa (1965 ~ 1971)
  2. Hisaya Morishige (en) (1971 ~ 2004)
  3. Shōichi Ozawa (2004 ~ )

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

35° 20′ 26″ N 136° 59′ 19″ E / 35.340601, 136.988732

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Berstein, Fred A. "Near Nagoya, Architecture From When the East Looked West," New York Times. 2 avril 2006.

Source de la traduction[modifier | modifier le code]