Mehdi Houas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Mehdi Houas
Fonctions
Ministre du Commerce et du Tourisme
Président Fouad Mebazaa (intérim)
Moncef Marzouki
Premier ministre Mohamed Ghannouchi
Béji Caïd Essebsi
Gouvernement Ghannouchi II
Caïd Essebsi
Prédécesseur Mohamed Jegham
Successeur Mohamed Lamine Chakhari (Commerce)
Elyes Fakhfakh (Tourisme)
Biographie
Date de naissance (59 ans)
Lieu de naissance Marseille, France
Nationalité Drapeau de la France France
Drapeau de la Tunisie Tunisie
Profession Chef d'entreprise

Mehdi Houas (arabe : مهدي حواص), né le 9 novembre 1959 à Marseille, est un chef d'entreprise et homme politique tunisien. Il est ministre du Commerce et du Tourisme du 27 janvier au 24 décembre 2011 au sein du gouvernement de Mohamed Ghannouchi puis dans celui de Béji Caïd Essebsi.

Biographie[modifier | modifier le code]

Famille et études[modifier | modifier le code]

Né à Marseille en 1959, Mehdi Houas est de nationalité franco-tunisienne[1]. Il est le benjamin d'une fratrie de cinq frères et sœurs[2]. Son père, Béchir Houas, exerçant dans la marine marchande[1], doit s'exiler en France[3], étant en désaccord avec Habib Bourguiba[1].

Mehdi Houas poursuit ses études en France : il obtient la mention bien au baccalauréat[1], puis prépare le concours de l'École polytechnique, auquel il ne peut se présenter à cause de problèmes administratifs[1]. Il suit des études d'ingénieur dans les télécommunications[4], sortant diplômé en 1983 de l'École nationale supérieure des télécommunications[5]. Il est également titulaire d'une maîtrise en mathématiques appliquées et d'une maîtrise en mécanique des fluides. Parce qu'en Tunisie on lui refuse une bourse pour partir étudier à l'université de San Diego (États-Unis), il se promet de ne pas travailler en Tunisie.

Carrière d'entrepreneur[modifier | modifier le code]

Il commence sa carrière professionnelle en 1983 au sein du groupe IBM[2], où il sort dans les premiers d'un concours interne[1] mais qu'il quitte après des déconvenues professionnelles, ainsi que dans d'autres grands groupes mondiaux.

Toujours en France, il se lance dans l'entrepreneuriat en 1989 et participe ensuite à la création de quatre entreprises dans le domaine du conseil[2], dont Telease Consulting la même année (devenue Valoris en 1993, entreprise de télécommunications qui se développe rapidement, passant de 150 salariés en 1994 à 1 200 en 2001), et Talan en 2002, dont il est également le PDG[4].

Cette dernière société est représentée à Paris, New York, Hong Kong, Tokyo et Dubaï et travaille notamment avec la Société générale ou Bouygues[1].

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Mehdi Houas milite pendant plusieurs années pour la promotion de la diversité et s'engage dans plusieurs associations. Il est membre du club XXIe siècle[4].

À la suite de la révolution de 2011, il est nommé ministre du Commerce et du Tourisme dans le gouvernement d'union nationale de Mohamed Ghannouchi puis dans celui de Béji Caïd Essebsi. Il doit faire face à une baisse de 80 % de la fréquentation touristique annuelle (laquelle représente alors 10 % du PIB et assure l'emploi de 400 000 personnes), conséquence de la révolution[3]. Les mesures qu'il prend sont notamment des aides au secteur de l'hôtellerie (allongement des délais de factures et de charges) et des campagnes publicitaires[3]. Slim Chaker est, un temps, son secrétaire d'État.

Le 4 octobre 2013, le parti Nidaa Tounes annonce son ralliement[6], ce qu'il dément le 8 octobre[7].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il est père de deux fils, Béchir et Brahim, qui habitent dans le 7e arrondissement de Paris[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]