Mehdi Carcela

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Mehdi Carcela-Gonzalez)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Mehdi Carcela
image illustrative de l’article Mehdi Carcela
Mehdi Carcela avec l'Anzhi Makhatchkala en 2012.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Belgique Standard de Liège
Numéro 10
Biographie
Nom Mehdi François Carcela-Gonzalez
Nationalité Drapeau : Maroc Marocaine
Drapeau : Belgique Belge
Drapeau : Espagne Espagnole[1]
Nat. sportive Drapeau : Maroc Marocaine
Naissance (29 ans)
Lieu Liège (Belgique)
Taille 1,76 m (5 9)[2]
Période pro. 2008-
Poste Milieu offensif
Pied fort Gauche
Parcours junior
Saisons Club
1994-2008Drapeau : Belgique Standard de Liège
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2008-2011Drapeau : Belgique Standard de Liège 104 (19)
2011-2013Drapeau : Russie Anzhi Makhatchkala 047 0(2)
2013-2015Drapeau : Belgique Standard de Liège 053 0(6)
2015-2016Drapeau : Portugal Benfica Lisbonne 029 0(3)
2016-2018Drapeau : Espagne Grenade CF 024 0(5)
2017-2018 Drapeau : Grèce Olympiakos 016 0(1)
2018 Drapeau : Belgique Standard de Liège 018 0(5)
2018-Drapeau : Belgique Standard de Liège 000 0(0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2004Drapeau : Belgique Belgique -16 ans002 0(0)
2005-2006Drapeau : Belgique Belgique -17 ans011 0(2)
2006-2007Drapeau : Belgique Belgique -18 ans012 0(1)
2009Drapeau : Belgique Belgique espoirs008 0(1)
2009-2010Drapeau : Belgique Belgique002 0(0)
2011- Drapeau : Maroc Maroc022 0(1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 20 juin 2018

Mehdi François Carcela-Gonzalez, couramment appelé « Mehdi Carcela », est un footballeur international marocain, né le à Liège. Il évolue actuellement au Standard de Liège en Jupiler Pro League en tant que milieu offensif droit. Il est également de nationalité belge[3].

Après avoir honoré deux sélections avec les Diables Rouges, le joueur tranchera définitivement en faveur des Lions de l'Atlas[4].

Biographie[modifier | modifier le code]

Clubs[modifier | modifier le code]

Formation et débuts avec le Standard de Liège[modifier | modifier le code]

Droixhe, l'ancien quartier de Mehdi

Mehdi naît à Liège, en Belgique d'un père espagnol et d'une mère marocaine. Il grandit à Droixhe, une petite commune de la ville de Liège et joue toute sa jeunesse dans la petite agora du quartier avec des joueurs, aujourd'hui également connu tel que Christian Benteke, Axel Witsel et Nacer Chadli. Il commence à jouer au football, au Standard de Liège[5], dès l'âge de cinq ans.

Après avoir franchi tous les échelons de la hiérarchie du club liégeois, il signe à 19 ans, son premier contrat professionnel, pour une durée de 4 ans. Mehdi Carcela est un joueur polyvalent qui peut évoluer sur le flanc gauche ou en attaque. Il joue 15 matchs de division 1 belge dont 7 comme titulaire durant la saison 2008-2009, participe à la conquête du titre et au parcours européen des Rouches. Le 13 septembre 2009, il marque 2 superbes buts contre le FC Malines. En octobre 2010, après un excellent début de saison 2010-2011, Mehdi Carcela son nom est cité au Real Madrid, où Zinedine Zidane le tiendrait à l'œil[6].

Le 17 mai 2011, lors d'un match contre le KRC Genk, il est victime d'un coup de pied involontaire au visage, de la part de Chris Mavinga, lui occasionnant de multiples fractures au visage (nez, mâchoire) et plusieurs dents cassées. Mavinga s'excuse immédiatement, déplore la gravité de son geste, et promet de venir en aide à son infortuné adversaire[7].

Anji Makhatchkala[modifier | modifier le code]

Le , Mehdi est transféré pour 10 millions d'euros au club russe de FK Anji Makhatchkala où il rejoint son compatriote Mbark Boussoufa et l'international camerounais Samuel Eto'o[8]. Le Spartak Moscou aurait également montré son intérêt pour le joueur international marocain mais Mehdi aura préféré évoluer au Anzhi Makhachkala pour la religion musulmane dominante qui règne dans la région russe, capitale du Daghestan[9].

Dans la première saison, Mehdi Carcela fait son apparition dans seulement huit matchs à cause de la blessure qu'il a eu dans les éliminatoires de la CAN 2012[10]. Le joueur jouera pour sa première fois de sa carrière en pointe le 1 avril 2012 dans un match de championnat face au Rubin Kazan (défaite, 1-0)[11].

Standard de Liège (2)[modifier | modifier le code]

Le , il signe un contrat de 3 ans dans son club formateur du Standard de Liège[12]. Le , pendant le match contre Oud-Heverlee Louvain, il est victime d'une méchante faute sur la cheville de la part de Bjorn Ruytinx. Il se fait justice lui-même en assénant un coup de poing à son agresseur et est exclu[13]. Il est finalement vice-champion de Belgique à l'issue de la saison 2013-2014 après avoir été leader pendant une grande partie du championnat.

Benfica Lisbonne[modifier | modifier le code]

Le , il rejoint le Benfica Lisbonne pour quatre ans[14]. Il y joue pour la première fois officiellement en championnat contre Arouca. Il marque son premier but sous ses nouvelles couleurs le 16 octobre 2015 en 32èmes de finale de la coupe du Portugal contre Vianense. Il est sacré champion du Portugal.

Grenade CF[modifier | modifier le code]

Le , il est transféré au club espagnol de Grenade CF avec lequel il ne peut éviter la dernière place de la Liga et la descente en deuxième division.

Olympiakos[modifier | modifier le code]

À l'issue de cette saison, il est alors prêté le à l'Olympiakos du Pirée, club champion de Grèce où il côtoie plusieurs anciennes connaissances belges comme Silvio Proto, Guillaume Gillet, Kevin Mirallas, Vadis Odjidja et Björn Engels.

Standard de Liège (3)[modifier | modifier le code]

Carcela avec le Standard de Liège.

Le dernier jour du mercato hivernal (le ), il revient de nouveau dans son club formateur du Standard de Liège en location jusqu'à la fin de la saison 2017-2018. Très rapidement, il se met en évidence par la qualité de son jeu et est l'un des principaux artisans permettant au club liégeois de remporter la coupe de Belgique en battant le RC Genk par le score de 1-0 (après prolongation) et d'accéder in extremis aux play-offs 1 du championnat de Belgique où le Standard de Liège réalise un parcours remarquable pour terminer vice-champion de Belgique. Il reçoit le trophée du lion belge pour la seconde fois. Le 30 mai 2018, le Standard active l’option d’achat incluse dans le prêt pour une somme de 2,5 millions d'euros versée à Grenade CF et fait signer au joueur liégeois un nouveau contrat pour les trois prochaines saisons (jusqu'en juin 2021)[15].

Sélections nationales[modifier | modifier le code]

À 20 ans, Mehdi Carcela reçoit une convocation en sélection nationale non seulement de la part de la fédération belge mais également de la fédération marocaine. Après avoir longuement hésité, il opte provisoirement pour la Belgique et joue son premier match amical avec les Diables Rouges le 17 novembre 2009 (Qatar-Belgique, 0-2)[16].

À 21 ans, il est convoqué par Georges Leekens pour deux qui comptent pour les qualifications à l'Euro, un face à l'Allemagne et l'autre face à la Turquie[17]. Mehdi refusera de jouer pour la Belgique et optera finalement pour la sélection marocaine. En effet, les nouvelles dispositions de la FIFA permettent aux bi-nationaux de changer de nationalité sportive, et cela même après avoir été sélectionné par un autre pays (en match non officiel uniquement). C'est en septembre 2010, après ces formalités administratives que Mehdi Carcela annonce officiellement sa préférence pour le Maroc[18]. Mais le 16 octobre 2010, il affirme qu'il n'a pas encore choisi pour quelle nation il allait jouer, il a d'ailleurs écrit un courrier officiel à la FIFA dans ce sens[19]. Le 23 novembre 2010, Eric Gerets sélectionneur des Lions de l'Atlas annonce que Mehdi va certainement choisir de jouer pour le Maroc[20]. Le 16 décembre 2010 Mehdi Carcela a fait son choix. Le milieu de terrain du Standard de Liège a finalement opté pour la sélection nationale du Maroc[21],[22].

Le 25 janvier 2011, il est présélectionné par la fédération royale marocaine de football pour affronter le Niger en amical le 9 février 2011. Le 31 janvier 2011, Mehdi Carcela annonce par l'entremise de son avocat qu'il a fait une demande au Tribunal arbitral du sport (TAS) pour que l'interdiction de jouer avec la Belgique ou le Maroc ne soit effective que dès lors qu'il aura disputé un match officiel qualificatif pour l'une ou l'autre sélection[23]. Mais le 4 février, le TAS fait savoir que Mehdi Carcela a annulé sa demande[24]. Le , Mehdi joue son premier match avec l'équipe du Maroc contre le Niger au Stade de Marrakech.

Le 17 mai 2018, il est repris par Hervé Renard dans la sélection des 23 joueurs marocains appelés à disputer la coupe du monde de football 2018 en Russie[25]. Portant le numéro 23, il ne joue qu'un bon quart d'heure en Russie, rentrant au jeu lors du deuxième match du Maroc battu 1-0 contre le Portugal . Le Maroc est éliminé après la phase de poule terminant dernier du groupe B.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Mehdi Carcela au 20 mai 2018[26],[27]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B M B M B C M B M B
2008-2009 Drapeau de la Belgique Standard de Liège Jupiler Pro League 13 0 - - - - C1+C3 0+2 0+0 15 0
2009-2010 Drapeau de la Belgique Standard de Liège Jupiler Pro League 32 5 2 0 1 0 C1+C3 5+5 0+0 45 5
2010-2011 Drapeau de la Belgique Standard de Liège Jupiler Pro League 38 13 6 1 - - - - - 44 14
Sous-total 83 18 8 1 1 0 - 12 0 104 19
2011-2012 Drapeau de la Russie Anzhi Makhatchkala Premier-Liga 8 0 - - - - - - - 8 0
2012-2013 Drapeau de la Russie Anzhi Makhatchkala Premier-Liga 20 1 2 0 - - C3 14 1 36 2
2013-2014 Drapeau de la Russie Anzhi Makhatchkala Premier-Liga 3 0 - - - - C3 - - 3 0
Sous-total 31 1 2 0 - - - 14 1 47 2
2013-2014 Drapeau de la Belgique Standard de Liège Jupiler Pro League 25 3 2 0 - - C3 3 0 30 3
2014-2015 Drapeau de la Belgique Standard de Liège Jupiler Pro League 20 3 - - - - C1+C3 2+1 0+0 23 3
Sous-total 45 6 2 0 - - - 6 0 53 6
2015-2016 Drapeau du Portugal Benfica Lisbonne Liga NOS 20 2 5 1 - - C1 4 0 29 3
Sous-total 20 2 5 1 - - - 4 0 29 3
2016-2017 Drapeau de l'Espagne Grenade CF Liga 22 5 2 0 - - - - - 24 5
Sous-total 22 5 2 0 - - - - - 24 5
2017-2018 Drapeau de la Grèce Olympiakos (prêt) Superleague 6 0 2 0 - - C1 8 1 16 1
2017-2018 Drapeau de la Belgique Standard de Liège (prêt) Jupiler Pro League 16 5 2 0 - - - - - 18 5
Sous-total 22 5 4 0 - - - 8 1 34 6
Total sur la carrière 223 37 23 2 1 0 - 44 2 291 41

Palmarès[modifier | modifier le code]

 

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.7sur7.be/7s7/fr/1509/Football-Belge/article/detail/1196411/2010/12/16/Carcela-tourne-definitivement-le-dos-aux-Diables-Rouges.dhtml
  2. « Fiche de Mehdi Carcela », sur L'Équipe.fr.
  3. https://www.proximus11.be/fr/jupiler-pro-league/actu/article/1852972/jupiler-pro-league-mehdi-carcela-elu-lion-belge
  4. http://www.dhnet.be/sports/football/division-1a/standard/carcela-je-reste-diable-rouge-51b79856e4b0de6db98350a1
  5. Fiche du joueur sur le site standard.be
  6. Infosports.be, "Zidane veut Carcela au Real Madrid" (consulté le 30/10/2010)
  7. Lors d'un match de Jupiler League en Belgique, Mehdi Carcela reçu un énorme coup de pied
  8. « Mehdi Carcela se lie à Anzhi », sur rtbf.be (consulté le 30 août 2011)
  9. https://www.championat.com/football/news-913602.html
  10. https://www.championat.com/football/news-1176896-karsela-gonsales-propustil-trenirovku-anzhi-iz-za-pishhevogo-otravlenija.html
  11. https://sputniknews.com/sport/20120405172638562/
  12. Carcela: "Je suis de retour à la maison"
  13. https://www.rtbf.be/auvio/detail_le-point-sur-l-affaire-carcela-ruytinx-partie-2?id=1876695
  14. « Le club portugais vient de l'annoncer officiellement sur son site internet: Mehdi Carcela a signé pour quatre ans au Benfica », sur sudinfo.be, le 13 juin 2015.
  15. http://www.lesoir.be/159782/article/2018-05-30/mehdi-carcela-est-lie-au-standard-jusquen-juin-2021
  16. Sélections du joueur sur le site de l'URBSFA
  17. http://www.voetbalzone.nl/doc.asp?uid=118033
  18. Son choix est fait
  19. Toutes les options restent possibles, son choix n'est pas encore fait (consulté le 16/10/2010)
  20. Carcela choisira le Maroc, dit Gerets (consulté le 28/11/2010)
  21. Carcela, jouera pour le Maroc (consulté le 18/12/2010)
  22. À quoi joue Mehdi Carcela? (consulté le 19/12/2010)
  23. Carcela, Diable Rouge malgré tout? (consulté le 5/02/2011)
  24. Carcela a choisi le Maroc. (consulté le 5/02/2011)
  25. https://www.rtbf.be/sport/football/coupedumonde/detail_mehdi-carcela-dans-les-23-joueurs-marocains-pour-la-russie?id=9920805
  26. « Fiche de Mehdi Carcela », sur transfermarkt.fr
  27. « Fiche de Mehdi Carcela », sur footballdatabase.eu
  28. « Belgique: Mehdi Carcela sacré meilleur joueur arabe 2015 », sur le360.ma le 7 mai 2015. (Consulté le 9 mai 2015)
  29. «  Mehdi Carcela est le lauréat du "Lion Belge 2018" », sur rtbf.be le 7 mai 2018. (Consulté le 11 mai 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :