Megapnosaurus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Megapnosaurus

Description de cette image, également commentée ci-après

Megapnosaurus kayentakatae se nourrissant du cadavre
d'un Scutellosaurus (travail d'artiste).

Classification
Règne Animalia
Classe Reptilia
Ordre Saurischia
Sous-ordre Theropoda
Super-famille Coelurosauria
Famille Coelophysidae

Genre

Megapnosaurus
Ivie, Slipinski & Wegrzynowicz, 2001

Espèces de rang inférieur

M. rhodesiensis (Raath, 1969 [au départ: Syntarsus]) (type)
M. kayentakatae (Rowe, 1989 [au départ: Syntarsus])

Synonymes

  • Syntarsus
    Raath, 1969(précédé ailleurs par Fairmaire, 1869)

Megapnosaurus (signifiant « grand lézard mort », de μεγα grec = « grand », απνοος = « ne respirant pas », « mort », σαυρος = « lézard ») était un dinosaure théropode de la famille des Coelophysidae, anciennement appelé Syntarsus (nommé ainsi par Raath, 1969), et ayant vécu au cours du Jurassique inférieur. Il a été rebaptisé Megapnosaurus par les entomologistes Michael Ivie (Université de l'État du Montana à Bozeman), Adam Ślipiński et Piotr M. Węgrzynowicz (Muzeum Ewolucji Instytutu Zoologii de Varsovie), les scientifiques qui ont découvert que le nom du genre Syntarsus était déjà pris par un coléoptère colydiine décrit en 1869.

Certains paléontologues n'aiment pas le nom Megapnosaurus. C'est en partie parce que les taxonomistes attendent généralement avant de changer de nom pour permettre aux premiers auteurs de corriger les erreurs qui ont pu surgir de leur travail. Raath était au courant de la synonymie entre le dinosaure Syntarsus et le coléoptère, mais le groupe qui a publié Megapnosaurus avait été amené à croire que Raath était décédé et avait agi en conséquence; Megapnosaurus reste un nom valide.

Megapnosaurus est presque identique à Coelophysis et Yates (2005) a suggéré que les deux étaient peut-être synonymes[1]. En 2004, Raath publia deux articles dans lesquels il soutenait que Syntarsus (Raath continua à utiliser le vieux nom, invalide) était un synonyme accessoire de Coelophysis.

Megapnosaurus mesurait environ 3 mètres de long du museau à la queue et pesait environ 32 kilogrammes. Les os de 30 Megapnosaurus ont été trouvés ensemble dans une couche de fossiles au Zimbabwe, aussi les paléontologues pensent qu'ils pourraient avoir chassé en meute. Les fossiles attribués à divers Megapnosaurus ont été datés comme ayant vécu sur une période de temps relativement importante: l'Hettangien, le Sinémurien et le Pliensbachien au début du Jurassique - ce qui signifierait soit un qu'il s'agissait d'un genre très réussi soit qu'on aurait attribué le nom à des animaux différents mais étroitement apparentés.

Megapnosaurus est un bon exemple de la façon dont les dinosaures se sont répartis dans le monde entier à partir de leur habitat premier(qui était peut-être en Amérique du Sud). Ce petit prédateur avait les caractéristiques des premiers dinosaures et son apparition en Afrique et dans le sud-ouest des États-Unis montre qu'il a migré à travers les continents qui, à l'époque, étaient réunis dans la Pangée. Il y a une différenciation au niveau des espèces entre les spécimens africains et nord-américains à la suite de la migration et des adaptations.

L'espèce africaine (M. rhodesiensis) est connue par près de 30 spécimens. L'espèce nord-américaine (M. kayentakatae) avait de petites crêtes ce qui pourrait avoir été une étape de l'évolution vers les Coelophysidae, comme le montre le dérivé Dilophosaurus. Les deux possèdent une petite articulation entre les prémaxillaires et les maxillaires, lavec la mandibule accrochée au prémaxillaire. Cela a conduit à l'hypothèse que ces dinosaures ont été des charognards à leur début, car les dents de devant et la structure osseuse ont été jugées trop faibles pour s'ouvrir en grand et maintenir une proie vivante.

Les études de détermination de l'âge moyen par comptage des anneaux de croissance suggèrent que la longévité de Megapnosaurus était d'environ sept ans[2].

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Dans le film When Dinosaurs Roamed America, un groupe de Megapnosaurus (appelé Syntarsus) attaque un Anchisaurus avant d'être effrayé par un Dilophosaurus.

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. A.M. Yates (2005). A new theropod dinosaur from the Early Jurassic of South Africa and its implications for the early evolution of theropods. Palaeontologia Africana 41:105-122
  2. A. Chinsamy (1994). Dinosaur bone histology: Implications and inferences. In Dino Fest (G. D. Rosenburg and D. L. Wolberg, Eds.), pp. 213-227. The Palentological Society, Department of Geological Sciences, Univ. of Tennessee, Knoxville.
  • A. Bristowe & M.A. Raath (2004). A juvenile coelophysoid skull from the Early Jurassic of Zimbabwe, and the synonymy of "Coelophysis" and "Syntarsus". Palaeont. Afr., 40: 31-41.
  • A. Bristowe, A. Parrott, J. Hack, M. Pencharz & M. Raath (2004). A non-destructive investigation of the skull of the small theropod dinosaur, "Coelophysis rhodesiensis", using CT scans and rapid prototyping. Palaeont. Afr. 40: 159-163.
  • M. A. Ivie, S. A. Slipinski and P. Wegrzynowicz (2001). Generic homonyms in the Colydiinae (Coleoptera: Zopheridae). Insecta Mudi, 15:63-64.
  • Raath (1969). A new Coelurosaurian dinosaur from the Forest Sandstone of Rhodesia. "Arnoldia Rhodesia." 4 (28): 1-25.