Meetic

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Meetic
logo de Meetic

Création 13 novembre 2001
Dates clés 2005 : entrée en bourse
2011 : rachat par IAC / Match Group

2015 : entrée en bourse NASDAQ de Match Group

Fondateurs Marc Simoncini
Forme juridique Société par actions simplifiée
Slogan Start Something Real
Siège social Paris
Drapeau de France France
Direction Matthieu Jacquier[1]
Actionnaires Match Com Europe Limited Londres
Activité Traitement de données, hébergement et activités connexes
Produits Site de rencontres
Société mère IAC/InterActiveCorp (Match.com)
Effectif 251 en 2018 en augmentation
SIREN 439780339
Site web http://www.meetic.fr

Chiffre d'affaires 126 492 000 € en 2018 en augmentation[2]
Résultat net en diminution 25 176 000 € en 2018

Meetic est une entreprise française. Elle est principalement célèbre pour son site de rencontres, existant aussi sous forme d'application, fondé en en France.

Historique[modifier | modifier le code]

En 2001, Marc Simoncini crée Ilius SAS, éditrice de Meetic[3]. L’année suivante, en 2002 est mis en ligne la première version du site meetic.fr. En 2003, Meetic lance MeeticMobile[4]. En 2005, Meetic fait son entrée en bourse. En 2006, le Groupe acquiert Lexa aux Pays-Bas et ParPerfeito, site de rencontre brésilien, puis s'implante au Royaume-Uni et en Allemagne avec l’acquisition de DatingDirect et Cleargay (site de rencontre gay francophone). En 2008, Meetic conclut un accord portant sur l'acquisition des activités Europe de Match.com, en 2009.

En Marc Simoncini qui détient toujours 22,98 % du capital de Meetic annonce son souhait de céder ses parts[5]. Meetic a une trésorerie positive de 40,6 millions d'euros. Un accord est trouvé avec son nouvel actionnaire Match/IAC (Match.com) qui détient 26,8 % du capital et 21,1 % des droits de vote[réf. nécessaire].

En 2011, Match.com devient l'actionnaire majoritaire du groupe à la suite d'une OPA amicale[6].

En , le service américain Match.com qui détient plus de 97 % de Meetic dépose une OPA sur les actions restantes au près de l'AMF pour devenir actionnaire unique à 100 % de Meetic[7].

Le , à l'issue de cette OPA, le retrait obligatoire ainsi que la radiation des actions Meetic deviennent effectives[8].

Le , Match Group qui possède Meetic entre au Nasdaq[9]. Si le prix initial des actions était fixé en bas de la fourchette de prix préconisée l'action a connu un bon démarrage[évasif][10],[11]. La société a reçu en 2015 le Prix Qualiweb de la relation Client[12]

Genèse de l'entreprise[modifier | modifier le code]

En 2000, Marc Simoncini cède sa participation dans la société d’hébergement de pages personnelles iFrance (entreprise qu’il a fondée) à Vivendi (alors dirigée par Jean-Marie Messier). Le montant total de la transaction s’élève à 182 millions d'euros, essentiellement constitué d’actions Vivendi qui perdront 93 % de leur valeur quelques mois plus tard. Marc Simoncini qui a entre-temps emprunté de l’argent gagé sur ces titres se retrouve endetté[13].

Selon Marc Simoncini, l’idée du site lui est venue au cours d’un dîner auquel participaient trois amis divorcés, qui lui font part de la difficulté pour des trentenaires de rencontrer des partenaires. Vient alors l’idée de créer un espace en ligne dédié aux rencontres[14].

Les dirigeants de Meetic depuis 2001[modifier | modifier le code]

  • 2001-2011 : Marc Simoncini (également fondateur)
  • 2011-2013 : Philippe Chainieux
  • 2013-2019 : Alexandre Lubot[15].
  • Depuis 2019 : Matthieu Jacquier

Indicateurs[modifier | modifier le code]

  • 1,474 millions de visiteurs uniques en France (2015 Médiamétrie)[16]
  • Meetic Groupe est présent dans 15 pays en Europe Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, Finlande, France, Irlande, Italie, Norvège, Pays-Bas, Portugal, Royaume-Uni, Suède et Suisse.

Acquisitions[modifier | modifier le code]

  • Lexa, acheté en février 2006 pour 11,5 millions d'euros[17].
  • ParPerfeito, site de rencontre brésilien, acheté en pour 21,6 millions d'euros[18].
  • DatingDirect, site de rencontre anglais, acheté en pour 41 millions d'euros[19].
  • Cleargay, site de rencontre homosexuelle, acheté à hauteur de 60 %[20].
  • Neu, acteur de la rencontre en ligne en Allemagne avec aussi la marque Partner.de, acheté en pour 25 millions d'euros[21].
  • En 2009, Meetic signe un accord portant sur l'acquisition des activités Europe de Match.com.
  • En 2012, Meetic acquiert Massive Media, éditeur de Twoo.com.
  • En 2013, Meetic rachète Spraydate, site de rencontre suédois.
  • En , Meetic rachète Pastas Party[22].
  • En , Meetic rachète Friendscout24, société en Allemagne[23].
  • En , Meetic rachète le site de rencontres Amoureux.com. Ce dernier devient Amoureux.com by Meetic[24].

Fonctionnalités et plates-formes[modifier | modifier le code]

En plus de la possibilité d'effectuer des rencontres de façon traditionnelle, Meetic a lancé en 2008 Meetic Affinity, un service de matchmaking[25] consistant à mettre en relation les personnes par un système d'affinités.

Meetic propose des applications pour tablettes, mobiles (iOS, Android et Windows Phone) et montres connectées (Android Wear et Apple Watch)[26].

Meetic a lancé les Events qui réunissent des célibataires sans que la marque n'apparaisse[C'est-à-dire ?][27]. Meetic invite chaque célibataire inscrit, actif ou abonné, à des soirées, suivant sa tranche d'âge et son lieu de résidence. Chaque utilisateur Meetic ayant confirmé sa présence peut venir accompagné de trois célibataires qui ne font pas encore partie de la communauté Meetic. Chaque soirée réunit entre 80 et 200 célibataires[28][source insuffisante].

Les Events ont été lancés en France avant d'être développés dans les autres pays du groupe[29][source insuffisante].

Campagnes publicitaires[modifier | modifier le code]

Slogans des campagnes[modifier | modifier le code]

  • 2007 : « Les règles du jeu ont changé »
  • 2012 : « Voyez plus grand pour vos rencontres » et «Real people» (dont une réalisée par Maïwenn)
  • 2013 : « Les gens n'attendent que vous »
  • 2014 : « #LoveYourImperfections »
  • 2017 : « Little details, great stories. »
  • 2019 : « si l’engagement vous fait de l’effet »

La campagne publicitaire de 2019 se distingue des précédentes par sa mise en scène qui joue notamment sur "l'esprit mal tourné supposé" du spectateur.[30].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Alexandre Lubot devient directeur général du groupe Meetic, Les Echos, 19 juillet 2013
  2. société.com
  3. « Test et interview de meetic.fr », sur www.guide-sites-rencontres.fr (consulté le 8 octobre 2015)
  4. Chez Meetic, les applications mobiles ne meurent jamais, Réseaux Télécom, 15 novembre 2012
  5. Meetic : le fondateur réfléchit à une cession de ses parts, technaute.cyberpresse.ca
  6. « Succès de l'OPA de Match.com sur Meetic », sur Le Figaro, (consulté le 18 août 2011)
  7. Carole Soussan, « Plus de Match dans Meetic », sur cbnews.fr,
  8. http://www.capital.fr/bourse/actualites/meetic-retrait-obligatoire-et-radiation-des-actions-905744
  9. « Meetic et Tinder entrent en bourse ce jeudi », sur www.europe1.fr (consulté le 9 décembre 2015)
  10. [1]
  11. Meetic et Tinder entrent en bourse
  12. « Meetic remporte le Trophée Qualiweb », sur http://www.relationclientmag.fr/, https://plus.google.com/+RelationclientmagFr (consulté le 11 décembre 2015)
  13. Yann Le Galès, « Marc Simoncini : les jeunes entrepreneurs ne doivent pas avoir peur d'échouer », Le Figaro,‎ (lire en ligne, consulté le 24 juillet 2020).
  14. http://www.capital.fr/enquetes/hommes-et-affaires/les-petits-secrets-de-marc-simoncini-le-fondateur-de-meetic-361542
  15. [https://dirigeants.bfmtv.com/Alexandre-LUBOT-4010390/ « Alexandre LUBOT - Dirigeant de la soci�t� Meetic - BFMBusiness.com »], sur dirigeants.bfmtv.com (consulté le 16 décembre 2018)
  16. « Non, AdopteUnMec n’a vraiment pas 10 millions de membres ! », sur Capital.fr (consulté le 11 décembre 2015)
  17. (fr) « MEETIC, leader européen de la rencontre en ligne, annonce l’acquisition de LEXA.NL et devient un acteur majeur de la rencontre aux Pays-Bas » sur edubourse.com,
  18. (fr) « Meetic : signe un accord en vue de l'acquisition de ParPerfeito » sur boursier.com,
  19. (fr) « Meetic : finalisation de l'acquisition de DatingDirect » sur boursier.com,
  20. (fr) « Rencontres sur Internet : Meetic met la main sur Cleargay » sur generation-nt.com,
  21. (fr) « Meetic: acquiert le site allemand Neu.de» sur Lexpansion.com,
  22. Meetic acquiert Pastas party sur capital.fr
  23. Meetic se renforce en Europe et lance une nouvelle offre média, itrmanager, 26 septembre 2014
  24. « Amoureux.com racheté par Meetic »
  25. Lemonde.fr
  26. « Apple Watch : les marques françaises sont prêtes », sur http://www.e-marketing.fr/, https://plus.google.com/+emarketingfr (consulté le 9 décembre 2015)
  27. « Meetic : 'Aller chercher les célibataires qui n'ont pas franchi le pas' », sur http://www.e-marketing.fr/, https://plus.google.com/+emarketingfr (consulté le 9 décembre 2015)
  28. « On a testé les soirées Meetic à Paris. », sur www.lesbridgets.com (consulté le 11 décembre 2015)
  29. « Meetic : Soirées célibataires, le 1500ème event a lieu ce soir », sur meltyBuzz, https://plus.google.com/u/0/b/115021583540977150944/+MeltybuzzFr/posts (consulté le 9 décembre 2015)
  30. « Meetic se moque de votre esprit mal placé avec humour », sur J'ai un pote dans la com, (consulté le 24 juillet 2020).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]