Medjana

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’Algérie
Cet article est une ébauche concernant l’Algérie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Medjana
Noms
Nom arabe مجانة
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Wilaya Bordj-Bou-Arreridj
Daïra Medjana
Code postal 34009
Code ONS 3413
Démographie
Population 22 402 hab. (2008[1])
Géographie
Coordonnées 36° 07′ 54″ nord, 4° 40′ 05″ est
Localisation
Localisation de la commune dans la wilaya de Bordj Bou Arreridj
Localisation de la commune dans la wilaya de Bordj Bou Arreridj

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte administrative d'Algérie
City locator 14.svg
Medjana

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte topographique d'Algérie
City locator 14.svg
Medjana

Medjana est une commune de la wilaya de Bordj-Bou-Arreridj en Algérie.

La population de la commune est de 23 000 habitants[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Avant la colonisation française[modifier | modifier le code]

L'époque de la colonisation[modifier | modifier le code]

Le nom de Medjana a désigné plusieurs lieux au cours de la période française :

  • Le khalifalik puis bachagalik de la Medjana des Mokrani vers 1850 (presque toute la partie ouest de la province de Constantine) .
  • Un centre de population de la commune mixte de Bordj Bou Arreridj, créé en 1872 pour les Alsaciens-Lorrains, rattaché à la commune mixte des Bibans dont il devient le chef-lieu par arrêté du du 26 juillet 1886. Il était aussi appelé Bordj Medjana.
  • La commune de Medjana créée par arrêté du 14 janvier 1957. Elle rassemblait le centre de population d'El Achir, une partie des centres de Medjana, de Blondel et du douar Medjana. L'autre partie de Blondel et de Medjana était rattachée à la nouvelle commune de Bou Mechada.

Durant la période de la conquête de l'Algérie, la région relève de l'autorité du khalifat El Mokrani, qui apporte une contribution à l'expédition des Portes de Fer en 1839. Il est à l'origine d'une révolte contre l'autorité coloniale en 1871.

En 1874 est créé Bordj Medjana, futur siège de la commune mixte des Bibans[3], beaucoup plus étendue que l'actuelle commune de Medjana ; le territoire de la commune mixte inclut les Portes de fer (aujourd'hui à la limite entre les communes de Mansoura et de Teniet En Nasr). La commune mixte des Bibans fut créée par arrêté du 1er décembre 1880 (territoires distraits de la commune indigène de Bordj Bou Arreridj), puis agrandie par arrêté du 21 juillet 1886. Les douars de Hassenaoua et d'Ouled Hanich furent réunis à la commune de plein exercice de Bordj Bou Arreridj par décret du 20 février 1890. L'orthographe évolue de Biban à Bibans dans les répertoires officiels. La commune mixte est supprimée par arrêté du 14 janvier 1957. Son chef-lieu était Teniet El Khemis puis Medjana (1886).

Géographie[modifier | modifier le code]

Le chef-lieu de la commune de Medjana se trouve à environ 10 km au nord-est de Bordj-Bou-Arreridj, ville à laquelle il est relié par la route nationale 106.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de Medjana vient du mot ma jana qui veut dire l'eau est venue ; d'autres disent que c'est à cause des champs de blé mijan en arabe.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Wilaya de Bordj Bou Arreridj— Population résidente par age et par sexe
  2. [1]
  3. Henri Busson, « Le développement géographique de la colonisation agricole en Algérie », dans Annales de Géographie, 1898, tome 7, n° 31, pp. 34-54.