Medinaceli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Médina (homonymie) et Celi (homonymie).

Medinaceli
Blason de Medinaceli
Héraldique
Drapeau de Medinaceli
Drapeau
Medinaceli
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Castille-et-León Castille-et-León
Province Province de Soria
Comarque Tierra de Medinaceli
Code postal 42240
Démographie
Gentilé ocelitano, ocelitana
Population 732 hab. (2015)
Densité 3,6 hab./km2
Géographie
Coordonnées 41° 10′ 20″ nord, 2° 26′ 07″ ouest
Altitude 1 204 m
Superficie 20 537 ha = 205,37 km2
Localisation
Localisation de Medinaceli

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte administrative d'Espagne
City locator 14.svg
Medinaceli

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte topographique d'Espagne
City locator 14.svg
Medinaceli
Liens
Site web http://www.medinaceli.es/

Medinaceli, parfois en français Médina-Celi, est une ville d'Espagne, dans la province de Soria, en Castille-et-León. Elle tire son nom de l'arabe madīnat salīm. En arabe, madīnat/Medina veut dire la "ville" et salīm/Celi, veut dire la "paix", soit Medinaceli, la « ville de la paix ». C'est dans cette ville que meurt Almanzor, de retour d'une expédition militaire infructueuse à Compostelle. Almanzor n'ayant de cesse de guerroyer, son décès ouvrit la porte à une période de paix.

Medinaceli s'appelait initialement Médina el-Meïda ou « Ville de la Table »[1], nom qui lui avait été donné par Tariq Ben Ziyad sous le règne d'El-Wélîd. Tariq Ben Ziyad trouva dans cette localité[2], une table que les Juifs et les Chrétiens disaient avoir appartenu à Salomon, fils de David, et qu'un certain roi arabe aurait ramené de Jérusalem après sa victoire sur les Israélites[3].

Elle est la capitale historique de la comarque de Tierra de Medinaceli, dont le chef-lieu actuel est Arcos de Jalón. C'est un des plus beaux villages d'Espagne, riche en vestiges romains et arabes dont un arc romain et un arc arabe en excellents états. Par ailleurs, un musée dans le palais ducal abrite des mosaïques romaines mises au jour lors de travaux de voirie et d'habitation.

La ville de Medinaceli fait partie de l'association des Plus Beaux Villages d'Espagne.

L'ancien château de Medinaceli, dont il existe encore les ruines, servit de résidence aux ducs de Medinaceli jusqu'à la construction du Palais ducal de Medinaceli, qui borde fièrement la Plaza Mayor.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Dictionnaire français-turc de Thomas Xavier Bianchi, 1846.
  2. Histoire des Arabes - Tome 2 - de Clément Huart (Directeur d'Études à l'École Pratique des Hautes Études en 1913)
  3. Livre de la Création et de l'Histoire, Tome 6 de Clément Huart ( Directeur d'Études à l'École Normale Pratique des Hautes Études en 1913).