Art of Fighters

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Meccano Twins)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir AOF.
Art of Fighters
Surnom Space Invaders
Pays d'origine Drapeau de l'Italie Italie
Activité principale Producteurs, DJ
Genre musical Techno hardcore, gabber, industrial hardcore
Années actives Depuis 1997
Labels Brutale, Traxtorm Records, Masters of Hardcore, UHM Records
Site officiel www.artoffighters.com
Composition du groupe
Membres
  • Cristian Nardelli
  • Luca Lorini
Anciens membres Matteo Pitossi
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo d’Art of Fighters.

Art of Fighters, également abrégé AoF, est un groupe de techno hardcore et gabber italien, originaire de Brescia. Le groupe se compose de Cristian Nardelli et Luca Lorini. Il débute avec son premier EP, intitulé The Beat Can't Change en 2000 et réussissent à percer avec le morceau Artwork (2001). En date de 2017, le groupe est signé aux labels Traxtorm Records et Brutale.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts et popularité[modifier | modifier le code]

Art of Fighters est formé à Brescia, en Italie, en 1997, et est initialement composé de Cristian Nardelli, Luca Lorini et Matteo Pitossi[1]. Ensemble, à l'âge de 18 ans, ils produisent un premier EP, intitulé The Beat Can't Change en 2000[2],[3]. Par la suite, ils réussissent à percer avec le morceau Artwork en 2001[2]. L'EP homonyme est publié par Traxtorm Records en Italie, et Hard Traxx (une filiale de Tempo Music) en Espagne en 2002.

Durant l'année 2002, le groupe arrête la production sur FastTracker[1] et achète du nouveau matériel de production ; c'est à ce moment que le morceau Earthquake est composé et publié. Les AoF se popularisent grâce à leurs virées dans des boites de nuits à travers l'Europe telles que Hardcore Nation (Italie)[4], Resurreqtion (Pays-Bas)[5], Hardcore Gladiators (Allemagne)[6], Street Parade (Suisse), Masters of Hardcore (Italie)[7], Evolution (Suisse), SummerRave (Espagne), Rave The Universe (Italie), Death Experience (Autriche), Goliath (Suisse), Navigator (Pays-Bas), et Hard Halloween (Espagne)[3],[8]. En 2003, Traxtorm Records publie leur EP I Became Hardcore, en collaboration avec Nico & Tetta.

En 2006 sort l'EP revenge comprend un remix du morceau I Became Hardcore par Angerfist. Plus tard, le groupe apparaît dans le CD/DVD Project Hardcore.nl 2008, publié en 2008, bien accueilli sur Partyflock avec une note de 85/100[9].

A New Today et suites[modifier | modifier le code]

En 2010, ils publient A New Today, un morceau orienté happy hardcore, le tout chanté par Lilly Julian. Le morceau est un succès[2],[10]. À cette occasion, ils tournent un clip vidéo publié sur YouTube sur la chaîne officielle du groupe Endymion[11]. En 2011, le groupe compose le thème officiel de Dominator intitulé Nirvana of Noise[12]. Le , ils publient le thème officiel de Thunderdome 2011 sous le titre Toxic Hotel, dont l'événement homonyme s'est déroulé en décembre 2011[13]. En mars 2013, AoF sort Tears of Blood, dont les paroles reprennent — approximativement — les termes du premier discours de Winston Churchill à la Chambre des communes en tant que Premier ministre, le 13 mai 1940, Du sang, du labeur, des larmes et de la sueur.

Art of Fighters est invité à la première édition de l'Impact Festival, le samedi , à Marseille[14]. Le groupe est annoncé les 22 et 24 septembre 2017 au Festival Dream Nation, aux côtés notamment de Miss K8 et Doctor P[15].

Meccano Twins[modifier | modifier le code]

Meccano Twins
Nom de naissance Cristian Nardelli et Josè Sendra
Pays d'origine Drapeau de l'Italie Italie
Activité principale Producteurs, DJs
Genre musical Techno hardcore, darkcore
Années actives Depuis 2003
Labels Traxtorm Records, Brutale

En 2003, le groupe lance un projet parallèle, plus précisément un duo nommé Meccano Twins, qui se compose de deux membres - Cristian Nardelli et Josè Sendra. Le groupe est axé sur l'industrial hardcore dans le but de créer un nouveau genre de gabber. La sortie de leur premier vinyle est un succès, notamment aux Pays-Bas.

En 2005, le groupe dirige désormais la partie artistique du sous-label TRSE Records (Traxtorm Records Sinful Edition), et amène ce label à un autre niveau. En 2007, le groupe sort un album intitulé Art of Fighters also introducing Meccano Twins dans lequel de nombreux hits personnels tels que Redemption, The Thousand Faces Conspiracy, et en collaboration Party Starter (avec DJ Mad Dog), Let’s Get It On (avec Endymion) et Eternal (avec The Stunned Guys)[16] ; l'album est d'ailleurs bien accueilli sur Partyflock avec une note de 89/100[16].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 2007 : Art of Fighters

EP et singles[modifier | modifier le code]

  • 1999 : The Beat Can't Change
  • 2001 : Artwork
  • 2001 : Shotgun
  • 2002 : Earthquake (EP)
  • 2002 : Pussy Lovers (EP)
  • 2002 : Sin = Art (EP)
  • 2003 : I Became Hardcore (avec Nico & Tetta) (EP)
  • 2004 : Game Don't Stop (EP)
  • 2005 : I'm Your Enemy (EP)
  • 2006 : Follow Me (EP)
  • 2006 : Revenge (EP)
  • 2007 : Do or Die (feat. Nikkita) (EP)
  • 2008 : Let's Get It On (EP)
  • 2008 : Our Thing E.P. Part 3 (EP)
  • 2008 : Art of Fighters Special Edition (EP)
  • 2010 : A New Today / The Industry (EP)
  • 2010 : Rock On (EP)
  • 2010 : United By Hardness
  • 2011 : God's Fury (EP)
  • 2011 : Freaks (EP)
  • 2011 : Nirvana of Noise (hymne officiel de Dominator) (single)
  • 2012 : Toxic Hotel
  • 2015 : Guardians of Unlost (Official E-Mission Festival Anthem 2015)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Biography », sur The DJ List (consulté le 17 mars 2013).
  2. a, b et c (en) « ART OF FIGHTERS: RANKED! 5 Arty Tracks! », sur theharddata.com, (consulté le 14 septembre 2017).
  3. a et b (en) « Art of Fighters », sur Traxtorm (consulté le 7 mai 2012).
  4. (nl) « Hardcore Nation », sur Partyflock (consulté le 17 mars 2013).
  5. (nl) « Resurreqtion », sur Partyflock (consulté le 17 mars 2013).
  6. (nl) « Hardcore Gladiators », sur Partyflock (consulté le 17 mars 2013).
  7. (nl) « Masters of Hardcore in Italy The Day After Death », sur Partyflock (consulté le 17 mars 2013).
  8. (nl) « The Hardest The Hardcore Halloween Night », sur Partyflock (consulté le 17 mars 2013).
  9. (nl) toetje, « Project Hardcore.nl 2008 (CD&DVD) », sur Partyflock, (consulté le 17 mars 2013).
  10. (en) « #TBT – A well deserved tribute to Art Of Fighters & Endymion’s “A New Today” », sur alive-at-night.com (consulté le 14 septembre 2017).
  11. (nl) « 06.09.2010 Making of the video: A new Today », sur Endymion.nl, (consulté le 17 mars 2013).
  12. (nl) KristofDinh, « Dominator - The Hardcore Festival: Nirvana of Noise », sur Partyflock, (consulté le 17 mars 2013).
  13. (nl) Stef Vermeulen, « Thunderdome Toxic Hotel: Athem Art of Fighters - Festival news », sur partyindustries.be, (consulté le 14 septembre 2017).
  14. « Musique électro : premier Impact Festival samedi », sur laprovence.com, (consulté le 14 septembre 2017).
  15. « Festival Dream Nation : La programmation de la 4ème édition ouvre les portes de la 4ème dimension ! », sur soonnight.com (consulté le 14 septembre 2017).
  16. a et b (nl) toetje, « Art of Fighters also introducing Meccano Twins », sur Partyflock, (consulté le 17 mars 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]