Meat Puppets

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Meat Puppets
Description de cette image, également commentée ci-après
Meat Puppets en concert en 2014.
Informations générales
Surnom The Bastion of Immaturity
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Rock alternatif, cowpunk, punk hardcore
Années actives 19801996, 19992002, depuis 2006
Labels SST Records, London Records, Ryodiscs, Anodyne Records, Atlantic Records, Megaforce Records
Site officiel www.themeatpuppets.com
Composition du groupe
Membres Curt Kirkwood
Cris Kirkwood
Shandom Sahm
Anciens membres Derrick Bostrom
Andrew Duplantis
Kyle Ellison
Ted Marcus

Meat Puppets est un groupe de rock américain, originaire de Paradise Valley, en Arizona. Formé en janvier 1980, il est composé de Curt Kirkwood (guitare-chant), son frère Cris Kirkwood (basse) et Derrick Bostrom (batterie). Le groupe, aux sonorités folk, country et punk rock, est considéré comme un des groupes précurseurs du grunge et dont Nirvana s'inspira.

Prolifiques en disques mais peu reconnus en dehors des États-Unis, les Meat Puppets verront trois de leurs chansons devenir mondialement connues grâce à l'album live Nirvana Unplugged in New York (1994), où le célèbre trio de Seattle reprit avec les frères Kirkwood : Oh Me, Plateau et surtout Lake of Fire, chanson qu'adorait Kurt Cobain. L'album Too High to Die reste le plus gros succès du groupe. Sorti le 25 janvier 1994, cet opus a grandement bénéficié de l'intérêt du public après la sortie du MTV Unplugged de Nirvana et se place à la 62e place du classement du Billboard américain). Cependant ce succès n'est pas usurpé et la qualité de cet album est sans équivoque, notamment le titre Backwater, dont le single resta longtemps dans le Top 40 des charts en Europe cette année-là.

Meat Puppets a influencé des groupes de rock comme Nirvana[1], Soundgarden[2], Dinosaur Jr[3], Sebadoh[2] et Pavement[4].

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts (1980–1990)[modifier | modifier le code]

Ils commencent à jouer ensemble en répétant des titres de la collection de disques punk de Bostrom. En juin 1980, ils abandonnent leur premier nom The Bastion of Immaturity, et adoptent celui de Meat Puppets, nom d'une chanson de Curt Kirkwood sur leur premier album. Leurs premiers enregistrements (les EP In a Car et Meat Puppets) étaient définitivement punk, dans le chant et la musique. Ils attirent l'attention du légendaire label punk SST qui sort leur premier disque en 1982. Insatisfait du résultat le groupe, alors en studio, se sépare plusieurs fois avant la sortie de Meat Puppets II en 1983. Les expérimentations du groupe : acid rock, psychédélique, ballades, en plus d'un son « western trash » font de Meat Puppets II leur « classique ». L'album fait des Meat Puppets les figures de proue du label SST Records, aux côtés de Violent Femmes, The Gun Club et d'autres, et contribua à lancer le courant country-punk.

La musicalité naissante les amène à composer des chansons plus compliquées et mélodiques sur Up on the Sun en 1985. Le son du groupe se place alors dans la droite lignée des Byrds; certains fans accusent les Meat Puppets de sonner dangereusement hippie. Cette allégation n'était pas nouvelle : les solos de guitare de Curt Kirkwood faisaient penser depuis le début au jeu de Jerry Garcia de Grateful Dead. Quoi qu'il en soit Up on the Sun démontre leur solide maîtrise de la composition accompagnée d'une habileté dans l'écriture de chansons sophistiquées. Les Meat Puppets doivent à cet album leur arrivée sur le devant de la scène américaine, et beaucoup le considèrent comme leur meilleur. Durant cette décennie les Meat Puppets restent sur le label SST Records et sort une série d'albums, et tournent sans relâche dans les milieux underground. Après la sortie de Out My Way en 1986 le groupe est mis entre parenthèses : Curt se casse le doigt (en claquant la portière du van de tournée). L'accident repousse la sortie de l'album suivant (The Psychedelic Mirage) à l'année suivante. Cet album est une production très soignée, et sort en 1987.

L'album suivant Huevos, qui revient à des racines power trio sort moins de six mois après, à la fin de l'été 1987. Très minimaliste, en comparaison avec son prédécesseur, Huevos est enregistré avec une urgence fougueuse, contient beaucoup de premières prises. Le nom de l'album signifie œufs en espagnol, mais aussi « testicules » en argot espagnol. Il qui prend tout son sens au regard des chansons mais surtout de la manière abrupte et dépouillée dont elles ont été enregistrées. Les enregistrements ne prirent que quelques jours, et furent accompagnés de quelques dessins et peintures de Curt Kirkwood pour servir de pochette, le tout est envoyé à SST Records et le groupe repart sur la route pour d'autres concerts. Sur Monsters, sorti en 1989, Curt joue le guitariste sur des morceaux comme Touchdown King et Flight of the Fire Weasel.

Carrière sur les majors (1991–1995)[modifier | modifier le code]

Cris Kirkwood.

Comme beaucoup de groupes du label SST (et d'autres labels indépendants) les Meat Puppets signent pour une major. Deux ans après leur dernier disque pour SST (Monsters en 1989), le trio sort son premier album pour London Records: Forbidden Places. Après trois ans de pause, le groupe retourne en studio en 1994 et enregistre Too High to Die, produit par le guitariste des Butthole Surfers Paul Leary. Le titre Backwater qui figure sur l'album connaît le succès sur des radios alternatives. Too High to Die est disque d'or : 500 000 exemplaires vendus, ce qui est plus que tous leurs autres disques réunis.

L'année suivante, les Meat Puppets se retrouvent sur le devant de la scène et connaissent une célébrité soudaine quand Kurt Cobain (chanteur et guitariste de Nirvana) invite Cris et Curt Kirkwood à le rejoindre sur l'enregistrement lors de la session acoustique pour MTV de Plateau, Oh Me et Lake of Fire (toutes tirées de l'album Meat Puppets II). L'album qui s'ensuit, MTV Unplugged in New York, est en quelque sorte le chant du cygne pour Nirvana, en effet Kurt Cobain meurt six mois après le concert. Lake of Fire devient culte en particulier en raison de l'interprétation poignante qui en est faite par Cobain. L'exposition dont bénéficie le groupe grâce à Nirvana et la force du titre Backwater fait des Meat Puppets un groupe connu, dont les ventes augmentent.

En 1995 l'album No Joke ! est le dernier enregistré par les Meat Puppets dans leur formation originale. Cris Kirkwood est désormais accro à l'héroïne, et son usage massif et régulier prend le contrôle de sa vie[5]. Bien vite, les membres ne supportent plus cette situation. Sa femme et l'un de ses amis meurt d'overdoses chez lui à Tempe, Arizona, à cette période[6]. Lorsque leur label découvre pour Cris et sa toxicomanie, il arrête de promouvoir No Joke!, qui rencontre de faibles chiffres de ventes[7].

Première pause et retour (1996–2000)[modifier | modifier le code]

Derrick enregistre un disque solo sous le nom de Today's Sounds en 1996 et en 1999 il se charge de sortir à nouveau les sept premiers disques des Meat Puppets sur Rykodiscs, ainsi que leur premier album live Live in Montana. Curt crée un nouveau groupe à Austin, au Texas, appelé The Royal Neanderthal Orchestra, mais changent de nom en Meat Puppets pour sortir un disque promotionnel intitulé You Love Me en 1999, puis Golden Lies en 2000 et un live en 2002. Le groupe se compose de Curt Kirkwood (guitare et chant), Andrew Duplantis (chant et basse), Kyle Ellison (chant et guitare) et Shandon Sahm (batterie).

Séparation (2001–2005)[modifier | modifier le code]

En 2001-2002, les Meat Puppets se séparent alors que Curt sort des albums avec les groupes Eyes Adrift et Volcano. En 2005, il sort son premier album solo : Snow.

Son frère Cris est arrêté en décembre 2003 pour l'agression d'un agent de sécurité dans un bureau de poste. Le garde tire sur lui durant la bagarre. On lui refuse la libération sous caution, en raison de ses précédentes arrestations pour possession de drogue et violation de liberté conditionnelle. Il écope d'une peine de prison pour crime. Il est libéré en juillet 2005.

Deuxième retour (depuis 2006)[modifier | modifier le code]

Shandon Sahm.

Le , Curt Kirkwood interroge ses fans sur sa page MySpace : « Question pour vous tous! Voulez vous une reformation des Meat Puppets avec les membres d'origine ? Donnez-moi votre avis ! » En quelques heures les réponses affluent : c'est un oui écrasant, et la rumeur de reformation imminente du groupe se répand. Cependant un message de Derrick Bostrom sur le site officiel des Meat Puppets dément[8].

Le 26 avril 2006, Billboard rapporte que les frères Kirkwood réuniraient les Meat Puppets sans le batteur original Derrick Bostrom[9]. Le batteur de Primus, Tim Alexander, est annoncé pour le remplacer, puis le rôle est attribué à Ted Marcus. La formation enregistre un nouvel album en 2006, aucun titre ni aucun label pour le sortir n'ont encore été annoncés. Le 20 janvier 2007, les Meat Puppets jouent deux chansons durant un concert d'Army Of Anyone à Austin au Texas. En novembre 2009, Shandon Sahm revient à la batterie remplaçant Ted Marcus[10]. Le groupe est choisi par Animal Collective pour jouer l'album 'Up on the Sun' au All Tomorrow's Parties pour mai 2011[11].

Leur treizième album, Lollipop, est publié le 12 avril 2011[12]. The Dandies joue avec Meat Puppets pendant ses dates européennes en 2011. En début 2011, Elmo Kirkwood, fils de Curt Kirkwood et neveu de Cris Kirkwood, tourne régulièrement avec le groupe à la guitare rythmique [13]. En juin 2012, un ouvrage intitulé Too High to Die: Meet the Meat Puppets de Greg Prato, est publié[14]. En octobre 2012, le groupe annocne avoir terminé de nouveaux morceaux. Rat Farm, leur quatorzième album, est publié en avril 2013[15]. En mars 2013, Meat Puppets ouvre pour Sound City Players au SXSW Festival d'Austin[16]. En avril 2014, Meat Puppets termine sa tournée avec The Moistboyz[17].

The Meat Puppets tourne avec Dean Ween en octobre 2016. La même année, Cris produit ou joue pour des artistes signés chez Slope Records - The Exterminators, the Linecutters, et Sad Kid[18].

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • Curt Kirkwood – chant, guitare (1980–1996, 1999–2002, depuis 2006)
  • Cris Kirkwood – basse, chœurs (1980–1996, depuis 2006)
  • Shandon Sahm – batterie (1999–2002, depuis 2009)

Membres de tournée[modifier | modifier le code]

  • Troy Meiss – guitare (1994)
  • Elmo Kirkwood – guitare (depuis 2011)

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Derrick Bostrom – batterie (1980–1996)
  • Andrew Duplantis – basse (1999–2002)
  • Kyle Ellison – guitare (1999–2002)
  • Ted Marcus – batterie (2006–2009)

Chronologie[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Compilations[modifier | modifier le code]

  • 1990 : No Strings attached (compilation)
  • 1999 : Live in Montana (album live)
  • 2002 : Meat Puppets Live (album live)
  • 2004 : Classic Puppets (compilation)

EP[modifier | modifier le code]

  • 1986 : Out My Way

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Nirvana - Allmusic.com », Allmusic.com (consulté le 9 novembre 2007).
  2. a et b (en) « Book Excerpt: 'Too High to Die: Meet the Meat Puppets' », Rolling Stone.
  3. (en) « Dinosaur Jr - Allmusic.com », Allmusic.com (consulté le 9 novembre 2007)
  4. (en) « Pavement - Allmusic.com », Allmusic.com (consulté le 9 novembre 2007).
  5. (en) David Holthouse, « Shooting Star article at the Phoenix Times », Phoenixnewtimes.com, (consulté le 15 juillet 2011).
  6. (en) David Holthouse, « Shooting Star article at the Phoenix Times », Phoenixnewtimes.com, (consulté le 15 juillet 2011).
  7. (en) Matthew Smith-Lahrman, « The Meat Puppets and the Lyrics of Curt Kirkwood from Meat Puppets II to No Joke! », Scarecrow Press,
  8. (en) « The Second Year », Meatpuppets.com, (consulté le 15 juillet 2011)
  9. Prato, Greg, « Kirkwood Brothers Reuniting In Meat Puppets », Billboard, (consulté le 4 juillet 2007).
  10. Jay Porks, « The Jay Porks Experience: The Meat Puppets @ Bowery Ballroom 11/25/09 », Jayporks.blogspot.com, (consulté le 15 juillet 2011)
  11. (en) « ATP: All Tomorrow's Parties », Atpfestival.com (consulté le 15 juillet 2011)
  12. (en) Nameless Poseur, « Meat Puppets to Return with Lollipop », Exclaim.ca, (consulté le 15 juillet 2011)
  13. (en) Woodbury, Jason P., « Elmo Kirkwood of Meat Puppets Has Pop Ambitions », sur Blogs.phoenixnewtimes.com, (consulté le 9 mars 2017)
  14. Greg Prato, Too High to Die: Meet the Meat Puppets (ISBN 9781105640537, lire en ligne)
  15. (en) Aria Davis, « Meat Puppets Announce New Album Rat Farm Set for April 2013 Release », sur Mxdwn.com (consulté le 9 mars 2017)
  16. Lien
  17. (en) « Meat Puppets and The Moistboyz @ Fox Theater – Boulder, CO 04/02/14 », Concertconfessions.com (consulté le 19 avril 2014).
  18. (en) Greg Prato, « Meat Puppets Bassist On What He Would Like For Christmas »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur AlternativeNation.net, (consulté le 9 mars 2017).

Liens externes[modifier | modifier le code]